Génétique

Omics Application in Animal Science – A Special Emphasis on Stress Response and Damaging Behaviour in Pigs

Par 11 août 2020 novembre 20th, 2020 Pas de commentaire

Type de document : revue scientifique publiée dans Genes

Auteurs : Claudia Kasper, David Ribeiro, André M. de Almeida, Catherine Larzul, Laurence Liaubet, Eduard Murani

Résumé en français (traduction) : Il est important d’accroître la résistance au stress du bétail pour une production de viande et de produits laitiers éthique et rentable. La sensibilité au stress peut entraîner des comportements préjudiciables, un problème courant dans la production porcine. Il est difficile, pour diverses raisons, d’élever des animaux présentant une plus grande résistance au stress. Premièrement, les études sur les réactions neuroendocriniennes et comportementales au stress chez les animaux d’élevage sont rares, car il est difficile d’enregistrer des phénotypes adéquats dans les conditions de terrain. Deuxièmement, les comportements nuisibles et la sensibilité au stress sont des caractéristiques complexes, et leur biologie n’est pas encore bien comprise. La dissection des traits complexes en traits de substitution biologiquement mieux définis, héréditaires et facilement mesurables et le développement de biomarqueurs faciliteront l’enregistrement de ces traits en grand nombre. Les technologies moléculaires à haut débit (« omiques ») permettent d’étudier l’ensemble des molécules et leurs interactions en une seule étape d’analyse. Elles peuvent aider à déchiffrer les contributions des différents systèmes physiologiques et à identifier les molécules candidates qui sont représentatives des différentes voies physiologiques. Nous donnons ici un aperçu général des différentes approches en omique et nous donnons des exemples de la manière dont ces techniques pourraient être appliquées pour découvrir des biomarqueurs. Nous discutons de la dissection génétique de la réponse au stress par différentes techniques en omique et nous donnons des exemples et un aperçu des applications potentielles des outils en omique pour comprendre et prévenir les manifestations de comportements nuisibles.

Résumé en anglais (original) : Increasing stress resilience of livestock is important for ethical and profitable meat and dairy production. Susceptibility to stress can entail damaging behaviours, a common problem in pig production. Breeding animals with increased stress resilience is difficult for various reasons. First, studies on neuroendocrine and behavioural stress responses in farm animals are scarce, as it is difficult to record adequate phenotypes under field conditions. Second, damaging behaviours and stress susceptibility are complex traits, and their biology is not yet well understood. Dissecting complex traits into biologically better defined, heritable and easily measurable proxy traits and developing biomarkers will facilitate recording these traits in large numbers. High-throughput molecular technologies (“omics”) study the entirety of molecules and their interactions in a single analysis step. They can help to decipher the contributions of different physiological systems and identify candidate molecules that are representative of different physiological pathways. Here, we provide a general overview of different omics approaches and we give examples of how these techniques could be applied to discover biomarkers. We discuss the genetic dissection of the stress response by different omics techniques and we provide examples and outline potential applications of omics tools to understand and prevent outbreaks of damaging behaviours.

Etrait du site de Genes