Evaluation du BEA et Etiquetage

Comparison of Canine Behaviour Scored Using a Shelter Behaviour Assessment and an Owner Completed Questionnaire, C-BARQ

Par 3 octobre 2020 novembre 20th, 2020 Pas de commentaire

Type de document : article scientifique publié dans Animals

Auteurs : Liam Clay, Mandy B A Paterson, Pauleen Bennett, Gaille Perry, Clive C J Phillips

Résumé en français (traduction) : Dans les refuges, il est habituel de procéder à une évaluation standardisée du comportement pour déterminer l’aptitude à l’adoption. Les informations recueillies lors de l’évaluation sont utilisées pour identifier le comportement des chiens, leur aptitude à l’adoption et pour trouver un environnement familial idéal pour le chien. Cependant, de nombreuses études ont démontré un manque de prévisibilité en termes de comportement post-adoption dans ces évaluations. Nous avons cherché à savoir si la perception du comportement des chiens dans le refuge par les propriétaires se reflétait dans l’évaluation du comportement de la RSPCA Queensland, réalisée sur les mêmes chiens lors d’une visite au refuge. Au total, 107 propriétaires et leurs chiens âgés de 1 à 10 ans ont été évalués à la maison et dans le refuge. Les propriétaires des chiens ont rempli un questionnaire (l’enquête C-BARQ (Canine Behavioural Assessment and Research Questionnaire) 1 à 2 semaines avant d’amener leur chien au refuge pour l’évaluation comportementale standardisée menée à la RSPCA Queensland. Une analyse de régression logistique ordinale a identifié des corrélations positives pour la peur, l’excitation, la gentillesse et l’anxiété, identifiées dans le comportement à domicile et l’évaluation comportementale. En outre, les comportements amicaux, la peur, l’excitation, l’anxiété et l’agression ont été jugés positivement prédictifs entre le comportement à domicile et les tests de l’évaluation comportementale. Cette recherche a donc permis de mieux comprendre les protocoles d’évaluation du comportement canin actuellement utilisés à la RSPCA Queensland en ce qui concerne la prévisibilité du comportement, les problèmes de comportement et l’efficacité, l’efficience et la prévisibilité des procédures actuelles de test de comportement.

Résumé en anglais (original) : In shelters, it is usual to conduct a standardised behaviour assessment to identify adoption suitability. The information gathered from the assessment is used to identify the behaviour of the dogs, its suitability for adoption and to match the dog with an ideal home environment. However, numerous studies have demonstrated a lack of predictability in terms of the post-adoption behaviour in these assessments. We investigated if the owners’ perception of dogs’ behaviour in the home was reflected in the RSPCA Queensland behaviour assessment, conducted on the same dogs during a visit to the shelter. A total of 107 owners and their dogs aged 1–10 years were assessed in-home and in the shelter. The owners of the dogs completed a questionnaire (the Canine Behavioural Assessment and Research Questionnaire (C-BARQ) survey) 1–2 weeks before bringing their dog to the shelter for the standardised behavioural assessment conducted at the RSPCA Queensland. An ordinal logistic regression analysis identified positive correlations for fear, arousal, friendliness and anxiousness, identified in in-home behaviour and the behaviour assessment. Furthermore, the behaviours of friendliness, fearfulness, arousal, anxiousness, and aggression were positively predictive between home behaviour and tests in the behaviour assessment. This research therefore led to a greater understanding of current canine behaviour assessment protocols used at the RSPCA Queensland in regard to the predictability of behaviour, behavioural problems and the efficiency, effectiveness and predictability of current behaviour testing procedures.

Logo de la revue Animals
Extrait du site d’Animals