Cognition-émotions

Tail postures and tail motion in pigs: A review

Par 5 octobre 2020 octobre 27th, 2020 Pas de commentaire

Type de document : revue scientifique publiée dans Applied Animal Behaviour Science

Auteurs : Irene Camerlink, Winanda W. Ursinus

Résumé en français : La posture et le mouvement de la queue des animaux jouent un rôle important dans la communication, entre autres. Chez les porcs domestiques, le débat autour de la coupe et de la morsure de la queue a fait de celle-ci un sujet de recherche important, et le comportement lié à la queue est de plus en plus proposé comme indicateur de bien-être. Alors que l’accent est principalement mis sur la morsure de la queue, la signification plus large de la queue et des informations qu’elle fournit tend à être oubliée. L’objectif de cette étude est de donner un aperçu des connaissances actuelles sur les postures et les mouvements de la queue chez les porcs (Suidae) et de fournir des recommandations méthodologiques pour les recherches futures. La littérature décrit les différentes postures et mouvements de la queue des porcs lors de comportements tels que la locomotion, l’alimentation et les interactions sociales. En outre, la recherche a permis de mieux comprendre comment les postures et les mouvements de la queue sont liés aux expériences et aux émotions de l’animal. Dans l’ensemble, la queue peut fournir des informations utiles sur l’expérience physique et émotionnelle du porc à ce moment. Nous proposons un éthogramme détaillé comprenant à la fois les postures et les mouvements de la queue et nous donnons des recommandations pour les méthodes d’observation. Afin d’orienter les recherches futures, nous avons réparti les postures de la queue dans les quatre quadrants du modèle circomplexe de l’affect, qui décrit l’état émotionnel sur un axe de valence et d’éveil. Bien que des exceptions se produisent dans chaque quadrant (c’est-à-dire la combinaison valence-excitation), en général, une queue enroulée (chez les porcs domestiques) peut être attribuée au quadrant de valence positive et d’excitation élevée, tandis qu’une queue pendante détendue mais qui remue librement peut être attribuée au quadrant de valence positive et d’excitation faible. La queue immobile repliée peut être classée dans le quadrant de valence négative et de faible excitation lorsqu’elle est (semi-) chroniquement repliée, et dans le quadrant de valence négative et d’excitation élevée lorsqu’elle est une réponse soudaine à une menace potentielle. Étant donné les nombreuses situations différentes dans lesquelles la queue est pendante, la prudence s’impose dans l’interprétation de cette posture. En conclusion, il existe une littérature importante sur les postures et les mouvements de la queue qui peut aider à interpréter correctement les positions de la queue de porc en fonction de l’expérience de l’animal.

Résumé en anglais : Animals’ tail posture and motion play an important role in communication, amongst others. In domestic pigs, the debate around tail docking and tail biting has made the tail an important research topic, and tail-related behaviour is increasingly proposed as a welfare indicator. While the focus is mostly on tail biting, the broader meaning of the tail and the information it provides tends to be forgotten. The aim of this review is to give an overview of the current knowledge on tail postures and motions in pigs (Suidae) and to provide methodological recommendations for future research. The literature describes the various tail postures and tail motions of pigs during behaviours such as locomotion, feeding, and social interactions. Moreover, research has led to an increased understanding of how tail postures and motions relate to the animal’s experiences and emotions. Overall, the tail can provide useful information about the pig’s physical and emotional experience at that moment. We propose a detailed ethogram including both tail postures and tail motions and give recommendations for observation methods. In order to guide further research, we allocated the tail postures to the four quadrants of the circumplex model of affect, which describes emotional state on a valence and arousal axes. Although exceptions occur in each quadrant (i.e. valence-arousal combination), in general, a curled tail (in domestic pigs) can be allocated to the quadrant of positive valence and high arousal, whereas a relaxed hanging but loosely wagging tail can be allocated to the quadrant of positive valence and low arousal. The tucked motionless tail can be allocated in the quadrant of negative valence and low arousal when (semi-) chronically tucked; and in the quadrant of negative valence and high arousal when it is a sudden response to a potential threat. Given the many different situations in which the tail is hanging, caution is needed when interpreting this posture. In conclusion, there is a substantial body of literature on tail postures and motions which may aid in interpreting pig tails correctly in terms of the animal’s experience.

Logo d'Applied Animal Behaviour Science
Extrait du site d’Applied Animal Behavioral Science