Prise en charge de la douleurRéglementation

Abattage rituel : l’étourdissement préalable peut être imposé dans l’UE au nom du bien-être animal

Par 17 décembre 2020 janvier 12th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Article publié dans Le Monde

Auteur : Le Monde avec AFP

Extrait : La Cour de justice de l’UE était interrogée sur un décret pris en 2017 par la région flamande en Belgique, imposant cet étourdissement préalable. Elle a jugé que le texte ne « méconnaît pas » la liberté des croyants juifs et musulmans.

L’étourdissement préalable d’un animal lors de son abattage peut être imposé dans l’Union européenne sans qu’il nie pour autant la liberté des cultes et les rites traditionnels juifs et musulmans, a estimé, jeudi 17 décembre, la Cour de justice de l’Union européenne. La juridiction établie à Luxembourg était interrogée sur un décret pris en 2017 par la région flamande en Belgique, imposant cet étourdissement préalable au nom du bien-être animal. Elle a jugé que le texte ne « méconnaît pas » la liberté des croyants juifs et musulmans.

A l’origine de l’affaire, le Consistoire central israélite de Belgique (CCIB), rejoint par d’autres organisations juives et musulmanes, avait contesté devant la justice belge la légalité de ce décret flamand ayant pour effet d’interdire l’abattage d’animaux selon les rites traditionnels juif et musulman. Ledit décret de 2017, entré en vigueur deux ans plus tard, posait comme exigence l’étourdissement des animaux avant leur abattage « afin de réduire leurs souffrances ».

Autre article sur le même sujet publié dans Le Soir le 17 décembre 2020 : La Justice européenne conforte l’interdiction d’abattage d’animaux sans étourdissement

Logo du journal Le Monde
Extrait du site du journal Le Monde