Evaluation du BEA et Etiquetage

Inspections to quantify sows’ welfare status in group-housing systems

Par 18 décembre 2020 janvier 12th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Actualité du site EURCAW-Pigs

Extrait en français (traduction) : Inspections visant à quantifier le bien-être des truies dans les systèmes d’élevage en groupe

La directive 2008/120/CE du Conseil du 18 décembre 2008 établissant les normes minimales relatives à la protection des porcs stipule que les truies gestantes doivent être logées en groupes à partir de quatre semaines après la saillie jusqu’à une semaine avant la date prévue de mise bas. EURCAW-Pigs a examiné le sujet afin de fournir aux inspecteurs des informations clés dans ce domaine du bien-être.

Quatre domaines prioritaires pour les inspections

Dans la synthèse, EURCAW-Pigs décrit d’abord les besoins spécifiques des truies pendant la gestation et leurs besoins comportementaux et physiques. En abordant ces besoins spécifiques, quatre domaines d’intervention pertinents pour le bien-être des truies, et donc pertinents pour les inspections, ont été identifiés et mis en évidence :

– Mélanger des porcs non familiers : Le mélange de porcs inconnus entraîne un comportement agonistique pour établir des relations sociales ; l’impact du mélange sur le temps, la gestion du groupe et l’espace alloué sur les aspects du bien-être tels que le stress et la santé est décrit.

– La concurrence pour des ressources limitées : La vie en groupe est associée à une compétition pour des ressources limitées, en particulier pour la nourriture. Le niveau d’agressivité lié à cette compétition dépend de la manière dont la nourriture est livrée.

– Restriction alimentaire : Le manque de satiété dû à la restriction alimentaire des truies gestantes est un problème de bien-être majeur qui peut conduire à la « détresse » et au développement de stéréotypes.

– Climat et confort au repos : Il est important de se concentrer sur le climat et le confort au repos, en particulier sur le stress thermique chez les truies gestantes et l’importance de perdre de la chaleur lorsque les températures ambiantes (et l’humidité) sont élevées. La contre-indication de la perte de chaleur sur les sols et l’effet négatif des périodes prolongées de repos sur des sols durs sur le bien-être des truies sont également abordés.

Indicateurs, mesures d’amélioration et exigences légales

Pour chacun de ces domaines, l’étude propose des indicateurs basés sur les animaux que les inspecteurs peuvent utiliser pour surveiller le bien-être des truies élevées en groupe. En outre, des suggestions sont faites pour améliorer la situation en matière de bien-être des truies logées en groupe : réduction des agressions lors du mélange ou de la compétition pour les ressources, apport de fibres alimentaires (régimes) ou de fourrage grossier pour rassasier les truies, et stratégies de refroidissement pour les truies logées en groupe, qui peuvent être combinées avec des aires de repos confortables. L’examen se termine par la citation des exigences légales applicables aux zones ciblées.

Extrait en anglais (original) : Council Directive 2008/120/EC of 18 December 2008 laying down minimum standards for the protection of pigs states that pregnant sows must be housed in groups from four weeks after service until one week before the expected time of farrowing. EURCAW-Pigs reviewed the topic to provide inspectors key information within this welfare area.

Four focus areas for inspections

In the review (https://edepot.wur.nl/537021), EURCAW-Pigs first describes the specific needs of sows during pregnancy and their behavioural and physical needs. By addressing these specific needs, four focus areas relevant for sow welfare, and accordingly relevant for inspections, were identified and highlighted:

– Mixing of unfamiliar pigs: Mixing of unfamiliar pigs leads to agonistic behaviour to establish social relationships; the impact of mixing time, group management and space allowance on welfare aspects such as stress and health is described.

– Competition for limited resources: Living in groups is associated with competition for limited resources, especially for food. The level of aggression related to this competition depends on the way food is delivered.

– Restrictive feeding: The lack of satiety due to restrictive feeding of pregnant sows is a main welfare issue that may lead to “distress” and the development of stereotypies.

– Climate and resting comfort: It is important to focus on climate and resting comfort, in particular on heat stress in pregnant sows and the importance to lose heat during high ambient temperatures (and humidity). The contraindication of losing heat on floors and the adverse effect of prolonged lying times on hard floors on sow’s welfare is also discussed.

Indicators, improvement measures and legal requirements

For each of these focus areas, the review suggests animal-based indicators that inspectors can use to monitor the welfare of group-housed sows. Furthermore, suggestions for improving the welfare situation of group-housed sows are given: minimizing aggression during mixing or in competition for resources, supply of dietary fibre (diets) or roughage to satiate sows, and cooling strategies for group-housed sows, which can be combined with comfortable resting areas. The review concludes with citing the legal requirements relevant to the focus areas.

Logo du EURCAW Pigs
Extrait du site de l’EURCAW-Pigs