Logement et EnrichissementPrise en charge de la douleur

Impact of Housing Condition on Welfare and Behavior of Immunocastrated Fattening Pigs (Sus scrofa domestica)

Par 26 février 2021 mars 30th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Article scientifique publié dans Animals

Auteurs : Linda Steybe, Kevin Kress, Sonja Schmucker, Volker Stefanski

Résumé en français (traduction) : Impact des conditions de logement sur le bien-être et le comportement des porcs immunocastrés à l’engraissement (Sus scrofa domestica)

L’objectif de cette étude était de déterminer si les effets positifs bien connus de l’immunocastration sur le comportement et le bien-être des porcs persistent dans des environnements variés. Cent quarante-quatre porcs mâles ont été étudiés en fonction de leur statut (EM : mâles entiers, IC : immunocastrés, BA : castrés physiquement) et de leur environnement de logement (ENR : enrichi, STD : standard, MIX : mélange social répété). La vaccination des immunocastrés comprenait deux injections à l’âge de 12 et 22 semaines. Indépendamment des conditions d’hébergement, les fréquences des comportements sexuels et de combat exprimés par les immunocastrés sont passées d’un comportement de type verrat à un comportement de type castré après la deuxième injection d’immunocastration (analyse par modèle mixte, p < 0,05). Les morsures du pénis ont diminué chez les IC après la deuxième vaccination (tests de Wilcoxon signés, p = 0,036) et les blessures du pénis étaient moins importantes chez les animaux IC que chez les EM (analyse par modèle mixte, p < 0,001). Les effets du logement sur le comportement ont également pu être observés chez les animaux à un âge relativement jeune. Le logement enrichi a montré un effet bénéfique sur le comportement de jeu (test du chi carré, p < 0,001) et le mélange social a réduit le nombre d’événements de reniflement social (analyse de modèle mixte, p < 0,05). Les effets positifs de l’immunocastration sont donc bien réels pour toutes les conditions de logement évaluées dans cette étude.

Résumé en anglais (original) : The aim of this study was to investigate whether the well-known positive effects of immunocastration on the behavior and welfare of pigs persist under varying environments. One hundred forty-four male pigs were studied with regard to their sex category (EM: entire males, IC: immunocastrates, BA: barrows) and housing environment (ENR: enriched, STD: standard, MIX: repeated social mixing). The vaccination of immunocastrates included two injections at the age of 12 and 22 weeks. Regardless of the housing conditions, frequencies of sexual and fighting behavior expressed by immunocastrates shifted from boar-like to barrow-like behavior after the second immunocastration vaccination (Mixed model analysis, p < 0.05). Penis biting decreased in IC after the second vaccination (Wilcoxon signed-rank tests, p = 0.036) and penile injuries were lower in IC animals compared to EM (Mixed model analysis, p < 0.001). Housing-dependent effects on behavior could also be observed in the animals at a relatively young age. Enriched housing showed a beneficial effect on play behavior (Chi-square test, p < 0.001) and the social mixing environment reduced the number of social nosing events (Mixed model analysis, p < 0.05). The positive effects of immunocastration thus are robust to all housing conditions assessed in this study.

Logo de la revue Animals
Extrait du site d’Animals