Logement et Enrichissement

Effects of music stimulus on behavior response, cortisol level, and horizontal immunity of growing pigs

Par 3 mai 2021 octobre 6th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Article scientifique publié dans le Journal of Animal Science

Auteurs : Jiafang Li, Xiang Li, Honggui Liu, Jianhong Li, Qian Han, Chao Wang, Xiangyin Zeng, Yutao Li, Wenbo Ji, Runxiang Zhang, Jun Bao

Résumé en français (traduction) : Effets d’un stimulus musical sur la réponse comportementale, le niveau de cortisol et l’immunité horizontale des porcs en croissance

Un environnement enrichi est couramment utilisé pour améliorer le bien-être des animaux domestiques et promouvoir leurs comportements naturels. La musique peut réduire les comportements anormaux chez les humains, les primates non humains et les rongeurs. Cependant, les effets de la musique sur les porcs sont peu connus. Cette étude vise à explorer les effets de stimulations musicales répétées sur le comportement, la physiologie et l’immunité de porcs en croissance. Au total, 72 porcelets hybrides (Large White × Duroc × Minpig) ont été répartis au hasard en trois groupes, à savoir musique (Mozart K.448, 60 à 70 dB), bruit (bruit mécanique enregistré, 80 à 85 dB), et contrôle (bruit de fond naturel, <40 dB), et une stimulation sonore de 6 heures par jour (1000 à 1600 heures) a été administrée de 40 à 100 jours d’âge. Les activités comportementales des porcs ont été observées pendant la stimulation musicale, et leur taux de cortisol sérique, de cortisol salivaire et leurs indices immunitaires sériques ont également été mesurés. Par rapport au groupe témoin, le groupe musique et le groupe bruit ont eu une activité augmentée mais ont passé moins de temps couchés (P < 0,05). Une augmentation significative des comportements de remuement de la queue, de jeu et d’exploration a été constatée dans le groupe musique (P < 0,05), et le bruit a augmenté de manière significative le comportement agressif des porcs (P < 0,05). Les comportements de remuement de la queue, de jeu, d’exploration, de manipulation et d’agressivité ont diminué avec le temps. Le stimulus musical à court terme (8 jours) a entraîné un niveau de cortisol inférieur à celui des groupes bruit et contrôle (P < 0,05), tandis que le stimulus musical à long terme (60 jours) a augmenté les niveaux d’immunoglobuline G (IgG), d’interleukine-2 (IL-2) et d’interféron-gamma (IFN-γ) (P < 0,05) et diminué le niveau d’interleukine-4 (IL-4) (P < 0,05). Le stimulus de bruit à long terme a réduit de manière significative le taux d’IgG (P < 0,05) mais n’a pas affecté le taux d’IL-2, d’IL-4 et d’IFN-γ (P > 0,05). En conclusion, le stimulus musical à court terme (8 j) a réduit la réponse au stress, tandis que le stimulus musical à long terme (60 j) a renforcé les réponses immunitaires. En outre, le bruit a augmenté le comportement agressif, et le bruit à long terme a réduit l’immunité des porcs en croissance.

Résumé en anglais (original) : An enriched environment is widely used to improve domestic animals’ welfare and promote their natural behaviors. Music can reduce abnormal behavior in humans, nonhuman primates, and rodents. However, little is known about the effects of music on pigs. This study aims to explore the effects of repeated music stimulation on the behavior, physiology, and immunity of growing pigs. A total of 72 hybrid piglets (Large White × Duroc × Minpig) were randomly divided into three groups, including music (Mozart K.448, 60 to 70 dB), noise (recorded mechanical noise, 80 to 85 dB), and control (natural background sound, <40 dB), and 6 h sound stimulation was given per day (1000 to 1600 hours) from 40 to 100 d of age. The behavioral activities of the pigs were observed during the music stimulation, and their serum cortisol, salivary cortisol, and serum immune indices were also measured. Compared with the control group, the music group and noise group increased activity but decreased lying of pigs (P < 0.05). A significant increase in tail-wagging, playing, and exploring behaviors of pigs was found in the music group (P < 0.05), and the noise significantly increased the aggressive behavior of the pigs (P < 0.05). Tail-wagging, playing, exploring, manipulating, and aggressive behaviors decreased over time. Short-term (8 d) music stimulus had a lower cortisol level than that of the noise and control groups (P < 0.05), whereas long-term (60 d) music stimulus increased immunoglobulin G (IgG), interleukin-2 (IL-2), and interferon-gamma (IFN-γ) levels (P < 0.05) and decreased interleukin-4 (IL-4) level (P < 0.05). Long-term noise stimulus significantly reduced the level of IgG (P < 0.05) but did not affect the level of IL-2, IL-4, and IFN-γ levels (P > 0.05). In conclusion, short-term music stimulus (8 d) reduced the stress response, whereas long-term music stimulus (60 d) enhanced the immune responses. In addition, the noise increased the aggressive behavior, and long-term noise reduced the immunity of the growing pigs.

Publication ayant donné lieu à un article dans Pig333 le 23 septembre 2021 : Effects of music on pig behavior, cortisol level, and immunity

Extrait du site du Journal of Animal Science