Conduite d'élevage et relations homme-animal

Keeping Stallions in Groups—Species-Appropriate or Relevant to Animal Welfare?

Par 4 mai 2021 mai 31st, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Revue scientifique publiée dans Animals

Auteurs : Heidrun Gehlen, Katrin Krumbach, Christa Thöne-Reineke

Résumé en français (traduction) : L’élevage d’étalons en groupe : approprié à l’espèce ou pertinent pour le bien-être animal ?

Cette revue de la littérature avait pour but d’analyser si l’élevage d’étalons en groupe est possible et souhaitable ou présente des risques. Ceci a été déterminé sur la base de différentes études afin de pouvoir donner des recommandations pratiques du point de vue du bien-être animal. En conséquence, 50 sources différentes ont été analysées, ainsi que les observations d’une expérience du Haras national suisse sur le passage de l’élevage individuel d’étalons à l’élevage en groupe et son influence sur le bien-être des animaux. Les résultats ont révélé que l’élevage d’étalons en groupe est possible mais encore rarement pratiqué. On a constaté que 6% des étalons en 2003, plus de 11% en 2012 et près de 23% en 2015 étaient élevés en groupe. En outre, des études ont montré que l’élevage individuel des étalons, encore très répandu, a un impact négatif sur la santé psychique et corporelle. Près de la moitié des étalons présentaient des modèles de comportement indésirables, principalement les étalons en logement individuel. En outre, beaucoup de ces derniers présentaient des problèmes respiratoires, digestifs et musculo-squelettiques, qui se sont améliorés lorsque les conditions d’élevage des chevaux ont été modifiées, à l’exception des problèmes du système digestif. La conversion à l’élevage en groupe est possible, comme le révèle une expérience menée par le Haras national suisse avec une socialisation des étalons reproducteurs actifs en dehors de la saison de reproduction. Ainsi, la crainte répandue de blessures graves pour les étalons logés en groupe a été infirmée et le comportement agressif des étalons a rapidement diminué. Les taux de réussite de l’élevage en groupe sont influencés par le caractère individuel de l’étalon, son expérience antérieure, les changements dans le groupe, la qualification et la gestion de l’élevage, et l’organisation du système de logement et d’élevage en groupe. Cela permet un élevage en groupe adapté à l’espèce tout en tenant compte du bien-être des animaux sans stress, inconvénients et blessures graves pour les étalons.

Résumé en anglais (original) : This literature review was aimed at analyzing whether stallion husbandry in groups is possible and desirable or poses risks. This was determined on the basis of different studies in order to be able to give practical recommendations from the viewpoint of animal welfare. Consequently, 50 different sources were analyzed, as well as observations of an experiment of the Swiss National Stud on the subject of change from single-stallion to group husbandry and its influence on animal welfare. The results revealed that stallion husbandry in groups is possible but still rarely practiced. It was found that 6% of stallions in 2003, more than 11% in 2012, and nearly 23% of the stallions in 2015 were kept in groups. Furthermore, studies showed that the still widespread individual husbandry of stallions has a negative impact on psyche and body health. Almost half of all stallions showed undesirable patterns of behavior, mostly stallions in individual housing. In addition, many of the latter stallions had problems with their respiratory, digestive, and musculoskeletal systems, which improved when the husbandry conditions of the horses were changed, with the exception of the problems with the digestive system. Conversion into group husbandry is possible, as revealed by an experiment by the Swiss National Stud with a socialization of active breeding stallions outside the breeding season. Therefore, the widespread fear of serious injuries for stallions housed in groups was refuted and the aggressive behavior of the stallions decreased rapidly. Success rates for group husbandry are influenced by the individual character of the stallion, previous experience of the stallion, changes in the group, qualification and management of the farm, and organization of the group housing and husbandry system. This enables species-appropriate husbandry in groups while also considering animal welfare without stress, disadvantages, and serious injuries for stallions.

Logo de la revue Animals
Extrait du site d’Animals