Logement et Enrichissement

Calf pairing: What are the advantages?

Par 18 mai 2021 mai 31st, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Article publié dans Dairy Global

Auteurs : Jennifer Van Os, Rekia Salter, Kim Reuscher

Extrait en français (traduction) : Groupement des veaux par deux : Quels sont les avantages ?

Les recherches ont montré que les paires et les petits groupes, lorsqu’ils sont bien gérés, peuvent présenter des avantages évidents. Le fait de loger les veaux de lait avec au moins un partenaire social peut être triplement bénéfique pour le bien-être des animaux, les performances de croissance des veaux et la perception des consommateurs – autant d’éléments importants pour la vitalité et la durabilité de l’industrie laitière.

Avantages pour le veau

La compagnie des veaux peut avoir un impact positif : Ils apprennent à bien jouer avec leurs congénères. Il est toutefois important de maintenir l’espace disponible par veau, ce qui signifie une augmentation de l’espace total pour les paires ou les groupes. Cet espace plus grand permet aux veaux d’exprimer un plus large éventail de comportements naturels, y compris le jeu. Le fait d’avoir des contacts sociaux tôt dans leur vie les aide à apprendre les interactions sociales appropriées et améliore également leurs autres capacités d’apprentissage.

Les veaux élevés en groupes sociaux font preuve de flexibilité et d’adaptabilité au changement, notamment d’une meilleure volonté d’essayer de nouveaux aliments tels que le foin et la ration totale mélangée. Cela se traduit par une meilleure résistance au stress et moins de beuglements pendant le sevrage. Lorsqu’ils sont regroupés après le sevrage, ils commencent à s’alimenter plus tôt et ne présentent pas le même retard de croissance que les veaux élevés individuellement. […]

Options de logement par paire ou en groupe

Le logement social peut se faire de plusieurs façons, que ce soit dans une étable à veaux ou à l’extérieur dans des cases ou des super cases. Souvent, l’image que l’on se fait du “logement en groupe” est celle de grands enclos collectifs équipés de distributeurs automatiques de lait. En effet, environ un tiers des producteurs de notre échantillon qui pratiquent le logement en groupe utilisent des distributeurs automatiques de lait. La méthode la plus courante, cependant, consiste à loger les veaux par paires ou par groupes dans une étable et à les nourrir manuellement, soit avec des mangeoires collectives, soit avec des biberons ou des seaux individuels. Il est intéressant de noter qu’un producteur sur cinq utilisant des paires ou des groupes loge ses veaux à l’extérieur, soit avec des “super cases”, soit en reliant des cases individuelles. Pour les producteurs qui utilisent actuellement des cases extérieures, le fait de relier deux cases existantes leur permet de s’initier au logement par paire sans avoir à investir de manière substantielle dans une nouvelle infrastructure de logement ou à changer radicalement leur style de gestion.

Extrait en anglais (original) : Research has shown that pairs and small groups, when managed well, can provide clear benefits. Housing milk-fed calves with at least one social partner can result in triple-wins for animal welfare, calf growth performance, and consumer perception – all of which are important for the vitality and sustainability of the dairy industry.

Benefits for the calf

Companionship for calves can have a positive impact: they learn to play well with others of their kind. It is however important to maintain per-calf space allowance, meaning an increase in total space for pairs or groups. This larger space allows calves to show a wider range of natural behaviors, including playing. Having social contact early in life helps them learn appropriate social interactions and also improves their other learning abilities.

Calves raised in social groups show flexibility and adaptability to change, including a better willingness to try new feeds such as hay and Total mixed ration. This translates into improved resilience to stress and less bellowing during weaning. When regrouped after weaning, they start feeding sooner and do not show the same growth check that individually raised calves commonly do. […]

Pair or group housing options

Social housing can be done in many ways, either in a calf barn or outdoors in hutches or super hutches. Oftentimes people picture ‘group housing’ to mean large group pens with automatic milk feeders. Indeed, about a third of producers in our sample who group house use auto-feeders. The most common method, however, was housing calves in pairs or groups in a barn and feeding them manually, either with mob feeders or with individual bottles or buckets. Interestingly, 1 in 5 producers using pairs or groups house their calves outdoors, either with ‘super hutches’ or by connecting individual hutches. For producers who currently use outdoor hutches, connecting pairs of existing hutches allows them a way to dip their toes into pair housing without a substantial investment in new housing infrastructure or a major change to their management style.

Dairy Global-logo
Extrait du site de Dairy Global