Cognition-émotions

How can the research on chicken cognition improve chicken welfare: a perspective review

Par 24 mai 2021 juin 23rd, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Revue scientifique publiée dans World’s Poultry Science Journal.

Auteurs : V. H. B. Ferreira, V. Guesdon, L. Calandreau

Résumé en français (traduction) : Comment la recherche sur la cognition des poulets peut-elle améliorer le bien-être des poulets : une revue de perspective

Selon une définition récente du bien-être animal, “le bien-être d’un animal est son état mental et physique positif lié à la satisfaction de ses besoins physiologiques et comportementaux en plus de ses attentes. Cet état peut varier en fonction de la perception qu’a l’animal d’une situation donnée”. Cette définition confirme l’importance de prendre en considération la perspective individuelle de l’animal (c’est-à-dire sa cognition), afin d’évaluer correctement son bien-être. Les capacités cognitives des poulets domestiques ont été largement étudiées ces dernières années, mais peu de ces études se sont concentrées sur la relation entre la cognition des poulets et les problèmes de bien-être communément rencontrés dans les systèmes de production de poulets. La prise en compte des capacités cognitives des poulets offre des perspectives nouvelles et différentes sur les problèmes de bien-être rencontrés dans la production de poulets. Associées à la recherche appliquée, les études cognitives peuvent générer des stratégies efficaces et fondées sur la science pour mieux résoudre ces problèmes. Dans cette brève revue non systématique, nous nous focalisons sur la recherche cognitive visant à comprendre trois problèmes de bien-être très répandus dans la production de volaille : l’utilisation inégale de l’espace chez les poulets de chair et les poules pondeuses en liberté, le picage des plumes chez les poules pondeuses, et les besoins comportementaux et physiologiques non satisfaits des reproducteurs de poulets de chair. La connaissance des capacités cognitives des poulets est essentielle pour améliorer les conditions d’élevage des poulets et développer des systèmes et des pratiques plus respectueux du bien-être animal.

Résumé en anglais (original) : A recent definition of animal welfare states that “the welfare of an animal is its positive mental and physical state related to the fulfilment of its physiological and behavioural needs in addition to its expectations. This state can vary depending on the animal’s perception of a given situation’. This definition confirms the importance of taking the individual animal perspective (i.e. its cognition) into consideration, in order to properly assess its welfare. Cognitive abilities of domestic chickens have been extensively studied in recent years, but few of these studies focussed on the relationship between chicken cognition and welfare issues commonly found in chicken production systems. Considering the chickens’ cognitive abilities offers new and different perspectives on the welfare problems faced by chicken production. Combined with applied research, cognitive studies can generate impactful and science-based strategies to solve these problems better. In this short non-systematic review, we focus on cognitive research aimed at understanding three widespread welfare issues in poultry production: uneven range use in free-range broiler chickens and laying hens, feather pecking in laying hens, and the unfulfilled behavioural and physiological needs of broiler breeders. Knowledge of chicken cognitive abilities is critical to ameliorate chickens’ rearing conditions and develop systems and practices that are more respectful of animal welfare.

Extrait du site du World’s Poultry Science Journal