Conduite d'élevage et relations homme-animalLogement et EnrichissementSanté animale

Graduate Student Literature Review: The effect of housing systems on movement opportunity of dairy cows and the implications on cow health and comfort

Par 9 juin 2021 juin 23rd, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Revue scientifique publiée dans le Journal of Dairy Science

Auteurs : E. Shepley, E. Vasseur

Résumé en français (traduction) : Effet des systèmes de logement sur les possibilités de déplacement des vaches laitières et conséquences sur la santé et le confort des vaches

L’intensification de l’industrie laitière a conduit à une augmentation de l’utilisation de systèmes de logement intérieurs plus restrictifs (le plus souvent des stalles et des logettes) et à une diminution de l’utilisation des systèmes de logement basés sur les pâturages utilisés par les générations précédentes.  Ces systèmes de logement en intérieur sont associés non seulement à un niveau plus élevé de restriction des mouvements des vaches, mais aussi à une plus grande prévalence des problèmes de boiterie et de confort des vaches à la ferme, ce qui a un impact négatif sur le bien-être des vaches, la perception du public et la rentabilité des producteurs. En cherchant des solutions à ces problèmes, plusieurs études ont examiné différentes options de logement et de gestion qui sont moins restrictives et augmentent les possibilités de mouvement des vaches. Nous avons émis l’hypothèse que les possibilités de mouvement, résumées brièvement comme le niveau d’activité locomotrice qu’une vache est capable d’exprimer dans son environnement ainsi que la facilité avec laquelle ce déplacement peut être exprimé, peuvent avoir un effet direct et substantiel sur le confort des vaches ainsi que sur la santé de leurs membres et de leurs sabots. Les comportements de couchage, qui sont des indicateurs courants du confort des vaches, sont affectés non seulement par la facilité de mouvement qui découle de l’augmentation des possibilités de mouvement dans l’environnement de couchage, mais aussi par les améliorations précitées de la santé des membres. Ceci est particulièrement vrai en ce qui concerne la capacité à adopter différentes postures de couchage et à se lever et se coucher avec facilité. La complexité des relations entre les différentes méthodes permettant d’offrir des possibilités de mouvement aux vaches laitières et les effets correspondants sur les mesures de résultats liées à la santé et au confort des vaches est un domaine de recherche qui mérite d’être exploré. Dans cette revue de la littérature, nous avons cherché à identifier comment le niveau d’opportunité de mouvement, fourni par différents systèmes de logement et pratiques de gestion, affecte la santé des sabots et des membres, de la mamelle et de la reproduction des vaches, ainsi que ses effets sur les comportements de couchage des vaches qui sont indicatifs du confort.

Résumé en anglais (original) : Intensification within the dairy industry has led to an increase in use of more restrictive indoor housing systems (most commonly tiestalls and freestalls) and less use of the pasture-based housing systems used in past generations. These indoor housing systems are associated with not only a higher level of restriction to cow movement, but also with a higher prevalence of lameness and cow comfort issues on farm, which negatively affects cow welfare, public perceptions, and producer profitability. In looking for solutions to these issues, several studies have investigated different housing and management options that are less restrictive and increase cow movement opportunity. We hypothesized that movement opportunity, briefly summarized as the level of locomotor activity a cow is able to express in her given environment as well as the ease with which said movement can be expressed, can have a direct, substantial effect on cow comfort as well as cow leg and hoof health. Lying behaviors, which serve as common indicators of cow comfort, are affected not only by the ease of movement that comes with providing more movement opportunity within the lying environment, but also by the aforementioned improvements to leg health. This is particularly true regarding the ability to display different lying postures and to rise and lie down with ease. The complexity of the relationship between the different methods by which movement opportunity can be provided to dairy cows and the corresponding effects on outcome measures related to cow health and comfort is an area of research that warrants exploration. In this literature review, we sought to identify how level of movement opportunity, provided though different housing systems and management practices, affects cow hoof and leg, udder, and reproductive health, as well as the effects that it has on cow lying behaviors that are indicative of comfort.

Logo du Journal of Dairy Science
Extrait du site du Journal of Dairy Science