Conduite d'élevage et relations homme-animal

The behavior of the sows: Can we predict it?

Par 16 juillet 2021 août 27th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Article publié sur le site Veterinaria Digital

Auteur : Paula Arroyo

Extrait en français (traduction) : Comportement des truies : Peut-on le prévoir ?

Peut-on prévoir le comportement des truies et leur rôle de mère ? Pendant les premières semaines de leur vie, les porcelets dépendent des soins maternels.

Table des matières

 1 Que savons-nous du comportement des truies ?

 2 Quels facteurs connaissons-nous qui affectent le comportement ?

 3 Existe-t-il une relation entre le comportement et la productivité ?

 4 Au cours des premières semaines de vie : Le comportement futur peut-il être conditionné ?

 5 Le comportement de la mère varie-t-il en fonction de l’âge des porcelets ?

 6 Connaît-on l’impact de la génétique sur le comportement ?

 7 Conclusion

En élevage porcin, deux paramètres d’efficacité très importants sont le nombre de porcelets sevrés et le poids des porcelets au sevrage. Ces deux paramètres sont liés aux soins reçus de la mère. Dans cette optique : Peut-on prédire le comportement des truies ? Et quel rôle cela joue-t-il dans leurs capacités maternelles ?

Parmi les différentes étapes de la production, la phase d’allaitement est la plus cruciale pour le porcelet. Un pourcentage considérable de la mortalité des porcelets peut se produire pendant l’allaitement, l’écrasement maternel étant l’une des principales causes de décès. Des preuves solides indiquent que l’écrasement des porcelets est lié à des différences individuelles dans le comportement de la truie. D’une part, certaines truies réagissent aux cris d’alarme de leurs porcelets et se lèvent en réponse aux vocalises de leur progéniture bloquée, tandis que d’autres truies ne réagissent pas. D’autre part, dans les systèmes intensifs où s’éloigner des jeunes n’est pas possible, les truies limitent la tétée en se tenant debout, en s’asseyant ou en se couchant ventralement, ce qui augmente la fréquence des situations à risque pour les porcelets. […]

Conclusion

Actuellement, parallèlement aux études et recherches sur l’environnement et la gestion, les études sur le comportement des truies (éthologie) sont également importantes pour améliorer l’efficacité productive des porcs. La connaissance des modèles éthologiques est une étape importante pour l’application des mesures de bien-être animal, ce qui permettra d’améliorer la gestion et d’obtenir une meilleure efficacité de la reproduction, et donc une meilleure rentabilité de l’exploitation.

L’intérêt accru pour ce sujet offre aux vétérinaires la possibilité d’adopter une nouvelle position sur le plan scientifique et technologique et de jouer un nouveau rôle social et éducatif pour améliorer la vie des animaux. En même temps, le personnel chargé des soins aux animaux doit connaître le comportement spécifique des porcs.

Divers éléments environnementaux, ainsi que des aspects du comportement des truies, doivent désormais être pris en compte. Ces critères constituent la base de la sélection et de la reproduction des truies. De plus, ils permettent de prédire, avant la première mise bas, leur profil tempéramental, et son effet sur les porcelets. Ces observations permettent d’obtenir des bénéfices au niveau productif dans la production porcine.

Enfin, il est recommandé que les truies destinées au remplacement soient élevées par leurs mères, pour permettre un apprentissage correct lors de la reproduction. L’étude du comportement des truies permet de réduire les restrictions de mouvement que subissent les animaux dans les élevages intensifs confinés.

Extrait en anglais (original) : Can we predict the behavior of the sows and their role as mothers? During the first weeks of life, piglets depend on maternal care.

Table of Contents

 1 What do we know about the behavior of the sows?

 2 What factors do we know that affect behavior?

 3 Is there a relationship between behavior and productivity?

 4 In the first weeks of life: Can future behavior be conditioned?

 5 Does the mother’s behavior vary according to the age of the piglets?

 6 Is the impact of genetics on behavior known?

 7 Conclusion

In pig farming, two very important efficiency parameters are the number of piglets weaned and the weaning weight of the piglets. Both parameters are related to the maternal care received by the mother. With this in mind: Can we predict the behavior of the sows? And what role does this play in their maternal capabilities?

Within the different stages of production, the lactation stage is the most vulnerable for the piglet. A considerable percentage of piglet mortality can occur during lactation, with maternal crushing being one of the main causes of death. Significant evidence indicates that piglet crushing is related to individual differences in the behavior of the sow. On the one hand, some sows respond to the alarm squeals of their piglets and rise in response to the vocalization of trapped offspring, while other sows do not react. In addition, in intensive systems where moving away from the young is not possible, sows limit suckling by standing, sitting, or lying ventrally, which increases the frequency of risky situations for the piglets. […]

Conclusion

Currently, along with environmental and management studies and research, studies of the behavior of the sows (ethology) are also important to improve the productive efficiency of pigs. The knowledge of ethological patterns is a relevant step for the application of Animal Welfare measures, which will allow to improve management and achieve higher reproductive efficiency, and therefore higher profitability of the farm.

The increased interest in this topic creates opportunities for veterinarians to take a new position in scientific and technological aspects, a new social and educational role to improve the lives of animals. At the same time, animal care personnel must be familiar with the specific behavior of swine.

A variety of environmental elements, as well as aspects of the behavior of the sows, must now be considered. These criteria provide the basis for sow selection and breeding. In addition, they make it possible to predict, before the first farrowing, their temperamental profile, and its effect on the piglets. These observations allow obtaining benefits at the productive level in swine production.

Finally, it is recommended that the sows destined for replacement should be raised by their mothers, to allow correct learning during breeding. With the study of the behavior of the sows, the movement restrictions that the animals have in intensive confined farms can be reduced.

Extrait du site Veterinaria Digital