Evaluation du BEA et Etiquetage

Qualitative Behavioral Assessment in Juvenile Farmed Atlantic Salmon (Salmo salar): Potential for On-Farm Welfare Assessment

Par 7 septembre 2021 septembre 23rd, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Article scientifique publié dans Frontiers in Veterinary Science

Auteurs : Susan Jarvis, Maureen A. Ellis, James F. Turnbull, Sonia Rey Planellas, Francoise Wemelsfelder

Résumé en français (traduction) : Évaluation qualitative du comportement des saumons atlantiques (Salmo salar) d’élevage juvéniles : Potentiel pour l’évaluation du bien-être à la ferme

Il existe un consensus scientifique et législatif croissant sur le fait que les poissons sont sensibles et qu’ils ont donc la capacité d’éprouver de la douleur et de la souffrance. L’évaluation du bien-être des poissons d’élevage est difficile en raison de l’environnement aquatique et du nombre élevé d’animaux logés ensemble. Cependant, l’augmentation de la production mondiale et l’intensification de l’aquaculture incitent à développer des outils efficaces adaptés à l’environnement aquatique pour évaluer l’expérience émotionnelle et le bien-être des poissons d’élevage. Cette étude visait donc à examiner l’utilisation de l’évaluation qualitative du comportement (QBA), développée à l’origine pour les animaux d’élevage terrestres, chez les saumons d’élevage et à évaluer son potentiel en tant qu’outil de surveillance du bien-être. La QBA est une approche “animal entier” basée sur la description et la quantification des qualités expressives du style dynamique de comportement d’un animal, en utilisant des descripteurs tels que détendu, agité, léthargique ou confiant. Une liste de 20 descripteurs qualitatifs a été générée par les pisciculteurs après avoir visionné des séquences vidéo montrant des expressions comportementales représentatives du répertoire complet du saumon dans ce contexte. Un groupe distinct et non expérimenté de 10 observateurs a ensuite visionné 25 clips vidéo de saumons d’élevage et a noté les 20 descripteurs pour chaque clip à l’aide d’une échelle visuelle analogique (EVA). Afin d’évaluer la fiabilité intra-observateur, chaque observateur a visionné les 25 mêmes séquences vidéo à deux reprises, en deux sessions espacées de 10 jours, le second ensemble de séquences étant présenté dans un ordre différent. Les observateurs ne savaient pas que les deux séries de vidéos étaient identiques. Les données ont été analysées à l’aide de l’analyse en composantes principales (CP) (matrice de corrélation, pas de rotation), révélant quatre dimensions qui, ensemble, expliquaient 79 % de la variation entre les vidéos, la CP1 (tendu/anxieux/nerveux-calme/détendu/paisible) expliquant le plus grand pourcentage de variation (56 %). La CP1 est la seule dimension qui a montré une fiabilité inter- et intra-observateur acceptable, et les scores moyens de la CP1 ont été corrélés de manière significative aux durées des mouvements physiques lents et erratiques mesurés pour les mêmes 25 séquences vidéo. Des améliorations supplémentaires de la méthodologie peuvent être nécessaires, mais cette étude est la première à fournir des preuves du potentiel de l’évaluation qualitative du comportement en tant qu’outil d’évaluation du bien-être des saumons juvéniles dans les conditions d’élevage.

Résumé en anglais (original) : There is a growing scientific and legislative consensus that fish are sentient, and therefore have the capacity to experience pain and suffering. The assessment of the welfare of farmed fish is challenging due to the aquatic environment and the number of animals housed together. However, with increasing global production and intensification of aquaculture comes greater impetus for developing effective tools which are suitable for the aquatic environment to assess the emotional experience and welfare of farmed fish. This study therefore aimed to investigate the use of Qualitative Behavioral Assessment (QBA), originally developed for terrestrial farmed animals, in farmed salmon and evaluate its potential for use as a welfare monitoring tool. QBA is a “whole animal” approach based on the description and quantification of the expressive qualities of an animal’s dynamic style of behaving, using descriptors such as relaxed, agitated, lethargic, or confident. A list of 20 qualitative descriptors was generated by fish farmers after viewing video-footage showing behavior expressions representative of the full repertoire of salmon in this context. A separate, non-experienced group of 10 observers subsequently watched 25 video clips of farmed salmon, and scored the 20 descriptors for each clip using a Visual Analog Scale (VAS). To assess intra-observer reliability each observer viewed the same 25 video clips twice, in two sessions 10 days apart, with the second clip set presented in a different order. The observers were unaware that the two sets of video clips were identical. Data were analyzed using Principal Component (PC) Analysis (correlation matrix, no rotation), revealing four dimensions that together explained 79% of the variation between video clips, with PC1 (Tense/anxious/skittish—Calm/mellow/relaxed) explaining the greatest percentage of variation (56%). PC1 was the only dimension to show acceptable inter- and intra-observer reliability, and mean PC1 scores correlated significantly to durations of slow and erratic physical movements measured for the same 25 video clips. Further refinements to the methodology may be necessary, but this study is the first to provide evidence for the potential of Qualitative Behavioral Assessment to serve as a time-efficient welfare assessment tool for juvenile salmon under farmed conditions.

Logo de Frontiers in Veterinary Science
Extrait du site de Frontiers in Veterinary Science