Evaluation du BEA et Etiquetage

Évaluer le bien-être des taurillons en engraissement

Par 12 octobre 2021 octobre 26th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Article publié dans Réussir Bovins viande

Auteur : C. D.

Extrait : Les nouvelles technologies permettent de mesurer de nombreuses variables biologiques et ethnologiques à moindre coût, en continu et en temps réel et d’élaborer des indicateurs et une information pour les éleveurs et autres parties prenantes. Elles peuvent aider à quantifier l’activité des animaux et son évolution. Enfin, les modifications comportementales peuvent être des signes précoces ou visibles de troubles de la santé ou du bien-être ou renseigner sur des “états émotionnels positifs”. Dans ce cadre, le Casdar Bebop (1) vise à développer des protocoles simplifiés et innovants d’évaluation du bien-être des taurillons en parcs d’engraissement.

” L’objectif de ce projet est ainsi de montrer qu’il est possible de développer un système vidéo d’analyse automatisée du comportement », a exposé Luc Mirabito de l’Institut de l’élevage, lors du webinaire Smart élevage. Après avoir défini les comportements d’intérêts (posture, activités et interactions, stéréotypies…), les protagonistes de l’étude testent des algorithmes de reconnaissance des comportements sur séquences vidéo avant de chercher à produire en temps réel des indicateurs comportementaux à partir d’une analyse vidéo automatisée.

Obtenir des outils d’analyses comportementales

« Pour conduire ce projet, on s’appuie sur deux situations très différentes : le cas de jeunes taureaux limousins en station d’évaluation, élevés en parcs de six animaux et un cas plus classique de jeunes bovins charolais qui sont conduits dans des cases d’une quinzaine d’animaux. Pour l’instant, on ne dispose que de résultats très préliminaires avec des sensibilités et des précisions encourageantes. Avec de belles perspectives d’obtention d’outils d’analyses comportementales aussi bien pour la recherche que pour le terrain », précise Luc Mirabito, avant de donner rendez-vous pour les résultats dans trois ans.

(1) Ce projet qui prendra fin en juin 2023 est piloté par l’Institut de l’élevage en partenariat avec l’Inrae et l’entreprise NeoTec-Vision. Il s’appuie sur deux structures expérimentales, la station nationale de qualification de Lanaud et la ferme expérimentale des Établières. Voir : https://www.cnr-bea.fr/2020/04/23/projet-bebop-evaluation-bien-etre-bovins-engraissement/

Logo du site Réussir Bovins viande
Extrait du site Réussir Bovins viande