Conduite d'élevage et relations homme-animalEthique-sociologie-philosophie

Animal Welfare and Farmers’ Satisfaction in Small-Scale Dairy Farms in the Eastern Alps: A “One Welfare” Approach

Par 10 novembre 2021 novembre 23rd, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Article scientifique publié dans Frontiers in Veterinary Science

Auteurs : Chiara Spigarelli, Marco Berton, Mirco Corazzin, Luigi Gallo, Sabine Pinterits, Maurizio Ramanzin, Wolfgang Ressi, Enrico Sturaro, Anna Zuliani, Stefano Bovolenta

Résumé en français (traduction) : Bien-être animal et satisfaction des agriculteurs dans de petites exploitations laitières des Alpes orientales : Une approche « One Welfare »

Le concept multidimensionnel de bien-être animal comprend la santé physique, le bon état émotionnel et le comportement approprié des animaux. Les méthodes les plus récentes d’évaluation de ce concept s’inspirent du projet Welfare Quality, qui compile des mesures basées sur les animaux, les ressources et la gestion. Récemment, l’évaluation du bien-être animal a également pris en compte le facteur humain dans une approche dite “One Welfare”. Le cadre One Welfare met en évidence les interconnexions entre le bien-être animal, le bien-être humain et l’environnement. Ce concept semble particulièrement adapté aux zones de montagne où la relation entre l’homme, les animaux et l’environnement est plus forte. Dans ces zones défavorisées, le bien-être des éleveurs joue un rôle clé dans le maintien d’un élevage rentable et durable. Cette étude vise à examiner la relation entre la satisfaction des éleveurs, les résultats en matière de bien-être animal et les performances globales de l’exploitation dans 69 petites exploitations laitières des Alpes orientales. L’évaluation du bien-être animal a consisté en des mesures basées sur les animaux et a été réalisée selon la méthodologie proposée par l’Autorité européenne de sécurité des aliments pour ce type d’exploitation. En outre, les éleveurs ont été interrogés afin de recueillir des données sur les caractéristiques de l’exploitation et sur leur niveau de satisfaction concernant la charge de travail, l’organisation du territoire, les relations avec la communauté agricole/non agricole et l’avenir de l’agriculture locale. Les résultats montrent qu’un bon niveau de bien-être animal peut être obtenu dans un système d’élevage de montagne. Les indicateurs cliniques montrent une faible prévalence de maladies et de vaches très maigres, contrairement aux altérations du tégument. La charge de travail n’est pas perçue comme un problème dans les exploitations traditionnelles (c’est-à-dire à stabulation entravée et sans participation à des programmes de certification de la qualité). Le bien-être animal est plus élevé dans les exploitations où les éleveurs ont un engagement positif avec la communauté agricole et non agricole et où les éleveurs sont satisfaits de leur organisation foncière. L’approche “One Welfare” pourrait être appliquée à plus grande échelle pour comprendre pleinement les liens entre le bien-être animal et humain dans les zones de montagne.

Résumé en anglais (original) : The multidimensional concept of animal welfare includes physical health, good emotional state, and appropriate behavior of the animals. The most recent methods for its assessment are inspired by the Welfare Quality, a project compiling animal-, resource-, and management-based measures. Recently, animal welfare assessment has also considered the human factor in a so-called “One Welfare” approach. The One Welfare framework highlights the interconnections between animal welfare, human well-being, and the environment. The concept seems to fit particularly well to mountain areas where the relationship between human, animals, and the environment is stronger. In such disadvantaged areas, farmers’ well-being plays a key role in maintaining livestock farming profitably and sustainably. This study aims to investigate the relationship between farmers’ satisfaction, animal welfare outcomes, and overall farm performance in 69 small-scale dairy farms in the Eastern Alps. Animal welfare assessment consisted of animal-based measures and was performed using the methodology proposed by the European Food Safety Authority for this type of farm. Moreover, the farmers were interviewed to retrieve data on farm characteristics and on their level of satisfaction toward workload, land organization, relationship with the agricultural/non-agricultural community, and the future of local agriculture. The results show that good animal welfare can be obtained in a mountain farming system. Clinical indicators show a low prevalence of diseases and of very lean cows as opposed to integument alterations. The workload is not perceived as a problem in traditional farms (i.e., tie-stall and with no participation in quality-certification schemes). Animal welfare is higher in those farms where farmers have a positive engagement with both the agricultural and non-agricultural community and where farmers are satisfied with their land organization. A One Welfare approach could be applied on a larger scale to fully understand the links between animal and human well-being in mountain areas.

Logo de Frontiers in Veterinary Science
Extrait du site de Frontiers in Veterinary Science