Cognition-émotionsConduite d'élevage et relations homme-animalPrise en charge de la douleur

Current Advances in Assessment of Dog’s Emotions, Facial Expressions, and Their Use for Clinical Recognition of Pain

Par 22 novembre 2021 janvier 5th, 2022 Pas de commentaire

Type de document : Revue scientifique publiée dans Animals

Auteurs : Daniel Mota-Rojas, Míriam Marcet-Rius, Asahi Ogi, Ismael Hernández-Ávalos, Chiara Mariti, Julio Martínez-Burnes, Patricia Mora-Medina, Alejandro Casas, Adriana Domínguez, Brenda Reyes, Angelo Gazzano

Résumé en français (traduction) : Progrès récents dans l’évaluation des émotions et des expressions faciales des chiens et leur utilisation pour la reconnaissance clinique de la douleur

Les expressions faciales des animaux sont des réponses involontaires qui servent à communiquer les émotions que les individus ressentent. En raison de leur étroite coexistence avec les humains, une grande attention a été accordée à l’identification de ces expressions chez certaines espèces, notamment les chiens. Cette revue a pour but d’analyser et de discuter les avancées dans l’identification des expressions faciales des chiens domestiques et leur utilité clinique dans la reconnaissance de la douleur comme méthode pour améliorer la pratique quotidienne et, d’une manière accessible et efficace, évaluer l’état de santé des chiens. Cette étude se concentre sur les aspects liés à l’anatomie et à la physiologie des expressions faciales chez les chiens, leurs émotions et les évaluations de leurs sourcils, de leurs yeux, de leurs lèvres et de la position de leurs oreilles en tant que changements reflétant la douleur ou la nociception. À cet égard, la recherche a montré que les chiens ont des configurations anatomiques qui leur permettent de générer des changements dans leurs expressions que des canidés similaires – les loups, par exemple – ne peuvent pas produire. En outre, les chiens peuvent percevoir des émotions similaires à celles de leurs tuteurs humains en raison de l’interaction étroite entre l’homme et l’animal. Ce phénomène, appelé “contagion émotionnelle”, est déclenché précisément par la capacité du chien à identifier les gestes de son maître et à réagir en émettant des réponses par des expressions similaires ou opposées, correspondant respectivement à des stimuli positifs ou négatifs. En conclusion, les expressions faciales sont essentielles au maintien de l’interaction sociale entre les chiens et les autres espèces, comme dans leur lien avec les humains. De plus, elles fournissent des informations précieuses sur les émotions et la perception de la douleur, si bien que chez le chien, elles peuvent servir d’éléments précieux pour la reconnaissance et l’évaluation de la douleur en milieu clinique.

Résumé en anglais (original) : Animals’ facial expressions are involuntary responses that serve to communicate the emotions that individuals feel. Due to their close co-existence with humans, broad attention has been given to identifying these expressions in certain species, especially dogs. This review aims to analyze and discuss the advances in identifying the facial expressions of domestic dogs and their clinical utility in recognizing pain as a method to improve daily practice and, in an accessible and effective way, assess the health outcome of dogs. This study focuses on aspects related to the anatomy and physiology of facial expressions in dogs, their emotions, and evaluations of their eyebrows, eyes, lips, and ear positions as changes that reflect pain or nociception. In this regard, research has found that dogs have anatomical configurations that allow them to generate changes in their expressions that similar canids—wolves, for example—cannot produce. Additionally, dogs can perceive emotions similar to those of their human tutors due to close human-animal interaction. This phenomenon—called “emotional contagion”—is triggered precisely by the dog’s capacity to identify their owners’ gestures and then react by emitting responses with either similar or opposed expressions that correspond to positive or negative stimuli, respectively. In conclusion, facial expressions are essential to maintaining social interaction between dogs and other species, as in their bond with humans. Moreover, this provides valuable information on emotions and the perception of pain, so in dogs, they can serve as valuable elements for recognizing and evaluating pain in clinical settings.

Logo de la revue Animals
Extrait du site d’Animals