Prise en charge de la douleur

Evaluation of Two Injection Techniques in Combination with the Local Anesthetics Lidocaine and Mepivacaine for Piglets Undergoing Surgical Castration

Par 14 avril 2022 mai 2nd, 2022 Pas de commentaire

Type de document : Article scientifique publié dans Animals

Auteurs : Julia Werner, Anna M. Saller, Judith Reiser, Steffanie Senf, Pauline Deffner, Nora Abendschön, Johannes Fischer, Andrea Grott, Regina Miller, Yury Zablotski, Katja Steiger, Shana Bergmann, Michael H. Erhard, Mathias Ritzmann, Susanne Zöls, Christine Baumgartner

Résumé en français (traduction) : Évaluation de deux techniques d’injection en combinaison avec les anesthésiques locaux lidocaïne et mépivacaïne pour la castration chirurgicale des porcelets
Cette étude a évalué les effets de deux techniques d’injection en combinaison avec la lidocaïne ou la mépivacaïne pour la castration des porcelets. Pour améliorer la facilité d’utilisation, une canule avec des orifices latéraux (fenestrée en une étape (F)) a été conçue pour délivrer simultanément un anesthésique local dans le testicule et le scrotum et a été comparée à une technique d’injection en deux étapes. La distribution d’un mélange lidocaïne/agent de contraste selon les deux méthodes a été examinée par tomographie assistée par ordinateur. Les porcelets ont été répartis au hasard en groupes de traitement : manipulation, castration sans soulagement de la douleur et castration après injection de lidocaïne ou de mépivacaïne selon la méthode en une étape ou en deux étapes. Les réponses physiologiques aiguës aux stimuli nocifs ont été évaluées en mesurant la pression artérielle moyenne (PAM), la fréquence cardiaque (FC) et les mouvements de douleur. L’expression de la protéine Fos dans la moelle épinière dorsale a été analysée de manière semi-quantitative. Les deux techniques d’injection ont permis d’obtenir des schémas de distribution similaires. La méthode en une étape était plus rapide et plus facile. L’injection n’a pas été associée à des changements significatifs de la PAM ou de la FC, mais le Mepi1 et le NaCl ont provoqué une augmentation significative des mouvements de douleur. Les deux techniques ont réduit de manière significative la PAM et les mouvements de douleur lorsque les cordons spermatiques ont été coupés, quel que soit le type d’anesthésique local. Par rapport au NaCl, seuls les traitements à la lidocaïne ont réduit significativement la FC lors de l’incision de la peau. La lidocaïne a significativement réduit l’expression de la protéine Fos.

Résumé en anglais (original) : The present study evaluated the effects of two injection techniques in combination with lidocaine or mepivacaine for piglets undergoing castration. To improve ease of use, a cannula with side holes (one-step fenestrated (F)) was invented to simultaneously deliver a local anesthetic into the testis and scrotum and was compared to a two-step injection technique. The distribution of a lidocaine/contrast agent mixture using the two methods was examined using computed tomography. Piglets were randomly divided into treatment groups: handling, castration without pain relief and castration after lidocaine or mepivacaine injection using the one-step F or two-step method. Acute physiological responses to noxious stimuli were evaluated by measuring the mean arterial blood pressure (MAP), heart rate (HR) and nocifensive movements. Fos protein expression in the spinal dorsal cord was semi-quantitatively analyzed. Both injection techniques achieved similar distribution patterns. The one-step F method was faster and easier. Injection was not associated with significant changes in MAP or HR, but Mepi1 and NaCl elicited significantly increased nocifensive movements. Both techniques significantly reduced MAP and nocifensive movements when the spermatic cords were cut, regardless of the local anesthetic type. Compared to NaCl, only the lidocaine treatments significantly reduced HR during skin incision. Lido2 significantly reduced Fos protein expression.

Logo de la revue Animals
Extrait du site d’Animals