Logement et Enrichissement

Environmental Enrichment as Part of the Improvement of the Welfare of Japanese Quails

Par 2 août 2022 août 17th, 2022 Pas de commentaire

Type de document : article scientifique publié dans Animals

Auteurs : Anastasiya Ramankevich, Karolina Wengerska, Kinga Rokicka, Kamil Drabik, Kornel Kasperek, Agnieszka Ziemiańska, Justyna Batkowska

Résumé en français (traduction) : Enrichissement de l’environnement dans le cadre de l’amélioration du bien-être des cailles japonaises
L’objectif de cette étude était d’évaluer les indicateurs du bien-être comportemental et physiologique des cailles japonaises (Coturnix japonica) comme réponses possibles à l’enrichissement de l’habitat des oiseaux. L’échantillon de l’étude était composé de 280 cailles japonaises (224 ♀ et 56 ♂, respectivement). Les oiseaux âgés de 5 semaines ont été répartis au hasard en sept groupes de taille égale, puis divisés en sous-groupes de réplication (4 par groupe, 10 oiseaux dans chaque réplication). Les oiseaux ont été maintenus dans des cages de 0,5 m2 avec un accès illimité à l’eau et à la nourriture. Le facteur expérimental était la présence ou l’absence d’enrichissement des cages des oiseaux : nichoir, grattoir, tuyau ondulé en plastique (tunnel), cubes de calcaire, bac à sable et mangeoire avec un couvercle percé. Les cailles ont été soumises à des tests comportementaux (immobilité tonique et tests en plein champ) et, après 6 semaines, des échantillons de sang ont été prélevés sur elles pour déterminer leurs paramètres biochimiques ainsi que leurs taux de cortisol et de corticostérone. Les indices de fertilité ont également été évalués. Il a été démontré que la présence d’un enrichissement réduisait les perturbations comportementales chez les cailles japonaises. Cette étude a également révélé que la couleur et la forme d’un objet étaient très importantes pour susciter l’intérêt des oiseaux. En outre, les individus maintenus dans des cages enrichies, qui étaient autorisés à présenter leurs schémas comportementaux naturels, présentaient des niveaux de stress plus faibles.

Résumé en anglais (original) : The aim of this study was to evaluate the indicators of the behavioural and physiological welfare of Japanese quails (Coturnix japonica) as possible responses to the enrichment of the birds’ habitat. The study sample consisted of 280 Japanese quails (224 ♀ and 56 ♂, respectively). Birds of 5 weeks of age were randomly divided into seven equally sized groups and then divided into replication subgroups (four per group, 10 birds in each replication). Birds were maintained in 0.5 m2 cages with unrestricted access to water and food. The experimental factor was the presence or absence of enrichment of the birds’ cages: the nest box, scratcher, plastic corrugated pipe (tunnel), limestone cubes, sandbathing box and feeder box with a drilled cover. Quails were subjected to behavioural tests (tonic immobility and open field tests) and, after 6 weeks, blood samples were taken from them to determine their biochemical indices as well as their cortisol and corticosterone levels. An additional element was the assessment of fertility indices. The presence of enrichment was shown to reduce behavioural disturbances in Japanese quails. This study also found that the colour and shape of an object were very important regarding the birds’ interest in it. Additionally, individuals kept in enriched cages, who were allowed to exhibit their natural behavioural patterns, had lower stress levels.

Logo de la revue Animals
Extrait du site d’Animals