Génétique

On-Farm Livestock Genome Editing Using Cutting Edge Reproductive Technologies

Par 15 novembre 2019 mars 11th, 2020 Pas de commentaire

Type de publication : article scientifique publié dans Frontiers in Sustainable Food Systems

Résumé en français (traduction) : La demande mondiale en produits alimentaires d’origine animale devrait augmenter de 70 % d’ici 2050. Pour répondre à cette demande d’une manière qui ait un impact minimal sur l’environnement, il faudra mettre en œuvre des technologies de pointe. L’édition du génome du bétail est un outil qui permettra aux éleveurs d’améliorer le bien-être, les performances et l’efficacité des animaux, ouvrant ainsi la voie à un avenir plus durable pour l’élevage. Actuellement, l’édition du génome du bétail est limitée aux laboratoires spécialisés en raison de la complexité des techniques disponibles pour l’introduction des agents d’édition du génome dans les zygotes et les cellules reproductrices. L’émergence de trois technologies de reproduction de pointe – (i) l’électroporation des zygotes, (ii) la transduction des zygotes à l’aide d’adénovirus recombinants (rAAV), et (iii) la technologie des mères porteuses – fournira aux éleveurs de bétail une nouvelle boîte à outils de stratégies pour l’édition du génome. La simplicité de ces technologies permettra une application à grande échelle dans les exploitations agricoles pour les principales espèces de bétail en s’intégrant de manière transparente dans les systèmes de sélection actuels. Nous pensons qu’il est opportun de mettre en évidence ces trois technologies de reproduction de pointe pour l’édition du génome et nous avons décrit des pistes pour leur mise en œuvre dans les exploitations agricoles. Avec un cadre réglementaire adapté, ces technologies pourraient accélérer le gain génétique des animaux d’élevage et contribuer à leur assurer un avenir durable.

Résumé en anglais (original) : The global demand for animal-based food products is anticipated to increase by 70% by 2050. Meeting this demand in a way that has minimal impact on the environment will require the implementation of advanced technologies. Genome editing of livestock is a tool that will allow breeders to improve animal welfare, performance and efficiency, paving the way to a more sustainable future for livestock agriculture. Currently, genome editing of livestock is limited to specialized laboratories due to the complexity of techniques available for the delivery of genome editing reagents into zygotes and reproductive cells. The emergence of three cutting-edge reproductive technologies—(i) zygote electroporation, (ii) zygote transduction of recombinant adeno-associated virus (rAAV), and (iii) surrogate sire technology—will provide livestock breeders with a new toolkit of delivery strategies for genome editing. The simplicity of these technologies will enable widespread on-farm application in major livestock species by seamlessly integrating into current breeding systems. We believe it is timely to highlight these three cutting-edge reproductive technologies for genome editing and have outlined pipelines for their implementation in on-farm settings. With a nuanced regulatory framework these technologies could fast-track livestock genetic gain and help secure a sustainable future for livestock.

Article relié : Livestock farms could benefit from genome editing, scientists say,  article du site Farming UK, publié le 20/01/2020

Logo de Frontiers in sustainable food systems