Conduite d'élevage et relations homme-animal

Biomarkers of fitness and welfare in dairy animals: healthy living

Par 20 novembre 2019 mars 11th, 2020 Pas de commentaire

Type de document : article scientifique publié dans Journal of Dairy Research  

Résumé en français (traduction) : L’augmentation de la productivité des animaux a réduit leur condition physique, ce qui a entraîné une sensibilité accrue aux maladies infectieuses et métaboliques, aux problèmes de locomotion et à la sous-fertilité. Les futures stratégies d’élevage devraient se concentrer sur l’équilibre entre des niveaux de production élevés, la surveillance de l’état de santé et l’amélioration du bien-être des animaux. En outre, il est essentiel de comprendre comment les animaux interagissent avec leur environnement interne et externe pour améliorer leur santé, leur condition physique et leur bien-être. Dans ce contexte, la validation continue des biomarqueurs existants et la découverte et la mise en œuvre sur le terrain de nouveaux biomarqueurs nous permettront de comprendre le processus physiologique spécifique et les mécanismes de régulation utilisés par l’organisme pour s’adapter à différentes conditions environnementales. Ainsi, les biomarqueurs peuvent être utilisés pour surveiller le bien-être et améliorer les stratégies de gestion et de reproduction. Dans cet article, nous décrivons les principales avancées dans la mise en place de biomarqueurs chez les vaches laitières et les petits ruminants. Cet examen se concentre principalement sur les biomarqueurs physiologiques utilisés pour surveiller les réponses des animaux aux perturbations environnementales et leur récupération. Nous mettons en évidence de futures pistes de recherche dans ce domaine et présentons un document de positionnement approprié à la communauté scientifique.

Résumé en anglais (original) : Increased animal productivity has reduced animal fitness, resulting in increased susceptibility to infectious and metabolic diseases, locomotion problems and subfertility. Future animal breeding strategies should focus on balancing high production levels with health status monitoring and improved welfare. Additionally, understanding how animals interact with their internal and external environment is essential for improving health, fitness, and welfare. In this context, the continuous validation of existing biomarkers and the discovery and field implementation of new biomarkers will enable us to understand the specific physiological process and regulatory mechanisms used by the organism to adapt to different environmental conditions. Thus, biomarkers may be used to monitor welfare and improve management and breeding strategies. In this article, we describe major achievements in the establishment of biomarkers in dairy cows and small ruminants. This review mainly focuses on the physiological biomarkers used to monitor animal responses to, and recovery from, environmental perturbations. We highlight future avenues for research in this field and present a timely positioning document to the scientific community.

Extrait du site du Journal of Dairy Research