Ethique-sociologie-philosophie

Prioritization of Farm Animal Welfare Issues Using Expert Consensus

Par 10 janvier 2020 avril 28th, 2020 Pas de commentaire

Type de document : article scientifique publié dans Frontiers in Veterinary Science

Auteurs : Fiona C. Rioja-Lang, Melanie Connor, Heather J. Bacon, Alistair B. Lawrence, Cathy M. Dwyer

Résumé en français (traduction) : La hiérarchisation des questions de bien-être animal peut aider à identifier les domaines qui nécessitent le plus de financement de la recherche et à sensibiliser aux meilleures pratiques. Une méthode Delphi modifiée a été utilisée pour obtenir l’avis d’experts sur les questions de bien-être les plus prioritaires pour le bétail d’élevage britannique. Cinquante-huit experts basés au Royaume-Uni ont été recrutés pour l’étude, avec un minimum de 3 ans d’expérience de travail avec des bovins, des porcs, des volailles ou des petits ruminants (12-16 experts par groupe). Les experts ont été choisis de manière à représenter un large éventail d’opinions. Deux séries d’enquêtes ont été menées en ligne à l’aide d’Online Survey, et la dernière série a consisté en un atelier en présentiel avec 21 experts. Dans le cadre de la première enquête, les experts ont reçu une liste complète de questions relatives au bien-être spécifiques des espèces, tirées de la littérature. Les participants ont été invités à noter chaque problème de bien-être, pour (i) la gravité, (ii) la durée et (iii) la prévalence sur une échelle de Likert de 6 points . Les résultats de la première enquête ont été examinés et les problèmes de bien-être ayant obtenu une réponse moyenne à élevée (scores 3 à 6) ont été reportés. Lors du deuxième tour, les participants ont été invités à dire s’ils étaient d’accord ou non avec les classements établis à partir des résultats du premier tour. La dernière étape du processus a été un atelier, qui a consisté en une combinaison d’exercices de groupe et de discussions, pour parvenir au consensus final. Les listes de priorités en matière de bien-être ont été divisées en deux catégories : gravité/durée et prévalence, afin d’identifier les problèmes prioritaires de bien-être affectant respectivement les animaux pris individuellement et la population. Pour toutes les espèces d’élevage, les préoccupations communes étaient une nutrition inadéquate ou inappropriée, l’incapacité des éleveurs à reconnaître ou à traiter les problèmes de bien-être (tels que la douleur ou les problèmes de comportement), les boiteries, les problèmes de santé chroniques ou endémiques, l’euthanasie et la mortalité et la morbidité des nouveau-nés. Des préoccupations spécifiques ont été identifiées, liées à la restriction comportementale et aux comportements nuisibles ou anormaux chez les porcs, les volailles et les animaux de race laitière, au logement inadéquat des porcs et des volailles, aux conséquences des décisions d’élevage chez les porcs et les volailles, et au manque d’accès aux soins vétérinaires chez les ovins et les bovins. Ce processus Delphi a abouti à un consensus sur les défis les plus importants en matière de bien-être des espèces d’animaux d’élevage du Royaume-Uni et peut aider à orienter les futures décisions sur les priorités en matière de recherche et d’éducation.

Résumé en anglais (original) : Prioritization of animal welfare issues can help identify which areas most require research funding and raise awareness of best practices. A modified Delphi method was used to obtain expert opinion on the highest priority welfare issues for UK farmed livestock. Fifty-eight UK-based experts were recruited onto the study, with a minimum of 3 years experience of working with either cattle, pigs, poultry, or small ruminants (12–16 experts per group). Experts were chosen to represent a broad range of opinions. Two rounds of surveys were conducted online using Online Survey, and the final round was an in-person workshop with 21 experts. In the first survey, experts were provided with a comprehensive list of species-specific welfare issues derived from the literature. Participants were asked to score each welfare issue, for (i) severity, (ii) duration, and (iii) prevalence on a 6-point Likert scale. The results of the first survey were reviewed and the welfare issues which scored a neutral-to-high response (scores 3–6) were carried forward. In round 2, participants were asked whether they agreed or disagreed with the rankings that were made from the results of round 1. The final stage of the process was a workshop, which consisted of a combination of group exercises and discussions, to reach the final consensus. Welfare priority lists were divided into two categories: severity/duration, and prevalence, to identify the priority welfare issues affecting individual animals and the population, respectively. Across all farmed species common concerns were inadequate or inappropriate nutrition, inability of stockpeople to recognize or treat welfare issues (such as pain or behavioral problems), lameness, chronic or endemic health issues, euthanasia and mortality and morbidity of neonates. Specific concerns related to behavioral restriction and damaging or abnormal behavior in pigs, poultry and dairy animals, inadequate housing for pigs and poultry, consequences of breeding decisions in pigs and poultry, and lack of access to veterinary care in sheep and beef. This Delphi process resulted in consensus on the most significant welfare challenges faced by UK livestock species and can help to guide future research and education priority decisions.

Logo de Frontiers in Veterinary Science
Extrait du site de Frontiers in Veterinary Science