Conduite d'élevage et relations homme-animal

Domestic Foal Weaning: Need for Re-Thinking Breeding Practices?

Par 23 février 2020 mars 11th, 2020 Pas de commentaire

Type de document : article scientifique publié dans Animals

Auteurs : Séverine Henry, Hrefna Sigurjónsdóttir, Aziliz Klapper, Julie Joubert, Gabrielle Montier and Martine Hausberger

Résumé en français (traduction) : Dans les élevages, la plupart des poulains sont sevrés artificiellement avant le moment du sevrage naturel, généralement entre 4 et 7 mois. Le sevrage artificiel est reconnu comme une source majeure de stress qui peut également entraîner des effets délétères durables. Cette pratique courante compromet gravement le bien-être des poulains. À ce jour, il existe encore peu de données sur le processus naturel de sevrage et sur les conséquences immédiates pour les deux partenaires. Après avoir passé en revue les connaissances scientifiques actuelles sur ce sujet, nous présentons les résultats d’une étude longitudinale réalisée autour de la période de sevrage sur des juments et leurs poulains élevés dans des conditions naturelles. Nous avons constaté que la plupart des poulains étaient sevrés spontanément entre 9 et 10 mois et que, dans l’ensemble, le sevrage naturel n’induisait aucune réaction de stress chez l’un ou l’autre des partenaires et aucun signe de rejet de la part de la mère. Les résultats de cette étude peuvent apporter de nouvelles idées sur la gestion du sevrage dans les élevages, et même conduire à reconsidérer ce qui est communément pratiqué.

Résumé en anglais (original) : Under domestic conditions, most foals are artificially weaned before the time of natural weaning, usually at 4 to 7 months of age. Artificial weaning is recognized as a major source of stress that can also lead to long-lasting deleterious effects. This common practice seriously impairs the welfare of foals. To date, there is still little data on the natural process of weaning and the immediate consequences for both partners. After reviewing the current scientific knowledge on this subject, we present the results of a longitudinal study carried out around the weaning period on mares and their foals kept under naturalistic conditions. We found that most foals were weaned spontaneously between 9 and 10 months of age, and overall, that natural weaning induced no stress response in either partner and no sign of rejection from the dam. The findings of this study can provide new insights on the management of weaning in breeding farms, and even lead to reconsider what is commonly practiced.      

Logo de la revue Animals
Extrait du site Animals