Logement et EnrichissementSanté animale

Project #F075: Cage-free Housing: Northern Fowl Mite Impact on Laying Hens, and Project #701: Laying Hen Ectoparasites: Impact of Salmonella Typhimurium, Salmonella Enteritidis and Salmonella Kentucky Contamination in Cage-Free Housing

Par 15 mars 2020 avril 8th, 2020 Pas de commentaire

Type de document : résumé de fin de projets publié sur le site de la U.S. Poultry & Egg Harold E. Ford Foundation

Auteur : Dr Darrin Karcher

Résumé en français (traduction) : Des recherches ont montré que la persistance et la transmission de la salmonelle dans les élevages de volailles peuvent être influencées par diverses caractéristiques des installations d’hébergement et des pratiques d’élevage.  Toutefois, l’impact des différentes options de systèmes d’hébergement des poules pondeuses sur la sécurité alimentaire n’est pas encore connu. En outre, l’apparition d’ectoparasites dans les systèmes de logement sans cage a créé des problèmes qui ont un impact sur le bien-être des poules et la qualité des œufs. L’un des défis de la production en liberté est le contrôle des liponysses des volailles [acariens].

L’impact de l’infestation par les liponysses des volailles sur la prolifération des salmonelles n’est pas connu.

Les objectifs de ces projets étaient 1) d’évaluer la transmission horizontale de l’infection et l’invasion des organes internes après l’infection expérimentale par S. Enteritidis et S. Kentucky de poules pondeuses dans des logements intérieurs sans cage, et 2) d’examiner le rôle et l’impact des liponysses des volailles sur les performances, le bien-être et la sécurité des œufs des poules pondeuses dans un environnement sans cage.

Les résultats de cette étude pour l’objectif 1 suggèrent que l’infection à Salmonella peut se propager rapidement et largement parmi les poules vivant dans des logements intérieurs sans cages, et peut entraîner une fréquence élevée d’atteinte des organes internes pour les sérotypes envahissants tels que S. Enteritidis. La vaccination a réduit mais n’a pas empêché la colonisation des organes internes ni la transmission horizontale de l’infection. Cela confirme les recherches antérieures qui ont établi que la vaccination contre les salmonelles peut être un outil utile dans le cadre de programmes complets de réduction des risques, mais qu’elle ne peut pas fournir unilatéralement une protection complète contre l’infection par des agents pathogènes.

Les résultats divergents de cette étude pour l’objectif 2 (expériences 1 et 2) indiquent que les décisions de gestion auront un impact considérable sur la capacité des lipolysses des volailles à s’établir dans un troupeau sans cage. Le bec intact des poulettes peut jouer un rôle dans l’atténuation des ectoparasites dans les environnements sans cage, mais il contribue à l’exacerbation du cannibalisme et à la perte d’un grand nombre de plumes. La réduction de la production d’œufs et la diminution de la couverture de plumes peuvent se traduire par une diminution du produit à vendre et une augmentation des coûts, car il peut être nécessaire de fournir de la chaleur supplémentaire pour compenser la perte de couverture de plumes. De plus, les poulettes au bec coupé permettent à la population de lipolysses des volailles d’augmenter au cours de leur production, ce qui entraîne une infestation à long terme qui peut entraîner une baisse de la production d’œufs, influencer les mesures de qualité des œufs et avoir un impact sur le bien-être général des poules.

En résumé, ces projets ont permis de découvrir certains des défis posés par les poules pondeuses en liberté et les conséquences financières à long terme que peut subir une entreprise.

Résumé en anglais (original) : Research has shown that Salmonella persistence and transmission in poultry flocks can be influenced by various housing facility characteristics and flock management practices. However, the impact that different housing system options for egg-laying hens have on food safety remains unresolved. Further, the appearance of ectoparasites in cage-free housing systems has created challenges that impact bird welfare and egg quality. One of the challenges for cage-free production is the control of northern fowl mites. The impact of northern fowl mite infestation on Salmonella shed is not known.

The objectives of these projects were 1) to assess horizontal transmission of infection and invasion of internal organs after experimental S. Enteritidis and S. Kentucky infection of laying hens in indoor cage-free housing, and 2) to examine the role and impact of northern fowl mites (NFM) on laying hen performance, welfare and egg safety in a cage-free environment.

The results of this study for Objective 1 suggest that Salmonella infection can spread rapidly and extensively among hens in cage-free indoor housing, including a high frequency of internal organ involvement for invasive serovars such as S. Enteritidis. Vaccination reduced but did not prevent either internal organ colonization or horizontal transmission of infection. This confirms prior research which established that Salmonella vaccination can be a useful tool within comprehensive risk reduction programs but may not unilaterally provide complete protection against pathogen infection.

The differing results of this study for Objective 2 (Experiments 1 and 2) indicate that management decisions will have a dramatic impact on the ability of northern fowl mites to establish within a cage-free flock. The intact beak of pullets can play a role in mitigating ectoparasites in cage-free environments, yet, contributes to the exacerbation of cannibalism and large amounts of feather loss. The reduction in egg production and decrease in feather coverage may translate to decreased product for sale and an increase in cost as extra heat may need to be provided to account for the loss of feather cover. Moreover, pullets with trimmed beaks allow the northern fowl mite population to increase over the course of their production, resulting in a long-term infestation that can cause depressed egg production, influence egg quality measures and impact overall hen welfare.

In summary, these projects uncovered some of the challenges with cage-free laying hens and the long-term financial impacts that a company may experience.

Extrait du site de la US Poultry and Egg Harold E. Ford Foundation