Travail des animaux

Temporary Relocation during Rest Periods: Relocation Stress and Other Factors Influence Hair Cortisol Concentrations in Horses

Par 8 avril 2020 juin 17th, 2020 Pas de commentaire

Type de document : article scientifique publié dans Animals

Auteurs : Jaume Gardela, Annaïs Carbajal] , Oriol Tallo-Parra, Sergi Olvera-Maneu, Manuel Álvarez-Rodríguez, Eduard Jose-Cunilleras, Manel López-Béjar

Résumé en français (traduction) : Le transport des chevaux en vue d’un déplacement temporaire pendant les périodes de repos est une pratique courante et répandue parmi les propriétaires de chevaux, que ce soit pour des compétitions sportives ou des tâches de travail. Cette étude visait à déterminer l’effet d’une période de délocalisation et des multiples facteurs associés à une période de repos sur les concentrations de cortisol dans les poils (HCC) des chevaux. En outre, cette étude fait état de l’effet saisonnier sur les HCC et la croissance des crins sur une année. Treize chevaux de police, étalons de pure race espagnole de différents âges (5-13 ans), ont été sélectionnés pour participer à cette étude. La collecte d’échantillons de poils a été effectuée environ tous les 30 jours pendant sept mois (étude 1) et un an (étude 2). Les déterminations de taux de cortisol ont été effectuées par dosage immunoenzymatique. Il est intéressant de noter que l’étude 1 a révélé que les chevaux délocalisés (n = 4) présentaient des taux de HCC élevés par rapport aux chevaux témoins (n = 4) après la période de délocalisation (p < 0,05). L’étude 2 (n = 5) a montré des HCC plus élevés pendant l’été que pendant l’automne et l’hiver, et des taux de croissance des poils plus élevés en hiver par rapport aux autres saisons (p < 0,05). Les chevaux redélocalisés avaient des HCC plus élevés, suggérant un changement dans leur statut de bien-être, probablement lié au changement soudain de leurs conditions environnementales. Toutefois, ces résultats doivent être interprétés avec prudence en raison de la faible taille de l’échantillon utilisé. La nature de la relation entre les HCC et le bien-être des chevaux doit être examinée plus en détail.

Résumé en anglais (original) : Horse transportation for temporary relocation during rest periods is a common and widespread practice among horse owners, either from sport competition or working tasks. This study aimed to determine the effect of a relocation period and the multiple factors associated with a rest period on hair cortisol concentrations (HCCs) in horses. Additionally, this study reports the seasonal effect on HCCs and hair growth over a year. Thirteen police horses, Pure Spanish stallions of various ages (5–13 y), were selected to participate in this study. Hair sample collection was carried out approximately every 30 d for seven months (Study 1) and a year (Study 2). Cortisol determinations were performed by enzyme immunoassay. Interestingly, Study 1 revealed that relocated horses (n = 4) exhibited elevated HCCs compared with control horses (n = 4) after the relocation period (p < 0.05). Study 2 (n = 5) showed higher HCCs during summer compared with autumn and winter, and higher hair growth rates in winter compared with the other seasons (p < 0.05). Relocated horses had higher HCCs, suggesting a change in their welfare status, probably related to the sudden change in their surrounding conditions. However, these results should be interpreted cautiously due to the low sample size used. The nature of the relationship between HCCs and horse welfare needs to be further examined.

Logo de la revue Animals
Extrait du site d’Animals