Conduite d'élevage et relations homme-animal

Farmed fish welfare practices: salmon farming as a case study

Par 26 mai 2020 juillet 8th, 2020 Pas de commentaire

Type de document : guide de bonnes pratiques publié par la Global Aquaculture Alliance

Auteurs : Sonia Rey, David Little, Maureen Ellis

Résumé en français (traduction) : Environ 180 millions d’œufs de salmonidés (saumon et truite) sont produits chaque année au Royaume-Uni, ce qui fait de la pisciculture le plus grand secteur d’élevage après celui des poulets de chair (FAWC 2014). On prévoit que la pisciculture connaîtra une croissance exponentielle au cours des dix prochaines années et devrait fournir plus de 60 % de la demande mondiale de poisson destiné à la consommation humaine d’ici 2030 (FAO 2018). Il reste des questions brûlantes liées au bien-être des poissons d’élevage qui doivent être résolues, non seulement dans l’intérêt des poissons d’élevage, mais aussi parce qu’un bon bien-être tout au long du cycle de vie devrait se traduire par une amélioration de la productivité et des rendements économiques pour les pisciculteurs. Le bien-être est également important pendant le transport, la récolte et l’abattage et il aura un impact sur la qualité du produit (apparence du poisson et qualité du filet).

L’objectif principal de cet ouvrage est de faire le point sur les pratiques actuelles en matière de bien-être des poissons d’élevage, en se concentrant sur l’élevage du saumon en tant qu’espèce modèle. L’élevage en cage du saumon de l’Atlantique a été au centre de la plupart des mesures et pratiques de bien-être mises en œuvre jusqu’à présent. En examinant l’état actuel des connaissances en matière de bien-être des saumons et les indicateurs de bien-être opérationnels utilisés dans l’élevage du saumon, nous pouvons identifier des domaines potentiellement pertinents pour d’autres espèces d’élevage (par exemple le tilapia et le poisson-chat) ainsi que leur rôle dans les meilleures pratiques de gestion.

Cette étude vise à alimenter la discussion sur la manière dont le secteur pourrait adopter des pratiques de bien-être renforcées grâce à une meilleure compréhension des questions clés par les personnes concernées et/ou à leur incorporation dans les normes BAP. Elle permettra d’identifier les problèmes à traiter et les possibilités à évaluer dans un avenir proche et de définir la manière dont un meilleur suivi et une pisciculture de précision pourraient être mis en œuvre pour améliorer le bien-être des poissons à l’avenir.

Résumé en anglais (original) : Approximately 180 million salmonids (salmon and trout) eggs are produced each year in the UK making fish farming the largest livestock sector after broiler production (FAWC 2014). Fish farming is predicted to grow exponentially for the next 10 years and is projected to supply over 60 per cent of the global demand for fish for human consumption by 2030 (FAO 2018). There are still burning issues related to the welfare of farmed fish that have to be solved, not only for the benefit of the farmed fish, but also because good welfare throughout the life cycle should result in improved productivity and economic returns for farmers. Welfare is also important during transport, harvest and slaughter and it will impact on product quality (fish appearance and fillet quality).

The main objective of this overview is to review the state of the art of current farmed fish welfare practices, focusing on salmon farming as a model species. Cage farming of Atlantic salmon has been the focus of most welfare measures and practices implemented to date. By reviewing the current salmon welfare state of the art and the Operational Welfare Indicators (OWI) used in salmon farming we can identify areas of potential relevance for other farmed species (e.g. tilapia and catfish) as well as their role in best management practices (BMP).

This review aims to inform discussion of how enhanced welfare practices could be adopted by the sector through better understanding of the key issues by those involved and/or incorporation into BAP standards. It will support identification of problems to be addressed and opportunities to be assessed in the near future and outline how better monitoring and precision fish farming (PFF) could be implemented to improve fish welfare into the future.

Commentaire sur ce guide dans un article de l’Université de Stirling

Extrait du site de la Global Aquaculture Alliance