Prise en charge de la douleur

Application of a Ridden Horse Pain Ethogram and Its Relationship with Gait in a Convenience Sample of 60 Riding Horses

Par 17 juin 2020 septembre 27th, 2020 Pas de commentaire

Type de document : article scientifique publié dans Animals

Auteurs : Sue Dyson,  Danica Pollard

Résumé en français (traduction) : Un éthogramme de la douleur du cheval mony » (RHpE) comprenant 24 comportements a été développé pour faciliter l’identification des douleurs musculo-squelettiques. L’objectif était de tester davantage le RHpE en l’appliquant à un échantillon de commodité (n = 60) de chevaux de sport et de chevaux de manège qui travaillent régulièrement et dont les propriétaires supposent qu’ils travaillent confortablement. Tous les chevaux ont effectué un test de type dressage d’une durée de 8,5 minutes au pas, au trot et au galop, avec leur cavalier habituel. Le RHpE a été appliqué rétrospectivement à des enregistrements vidéo acquis de manière standardisée. Soixante-treize pour cent des chevaux étaient boiteux (≤ grade 2/8) sur un ou plusieurs membres ; 47 % présentaient des anomalies de la démarche au galop. Les scores de l’éthogramme de la douleur des chevaux montés variaient de 3 à 16/24 (médiane 9) ; le score de l’aptitude des cavaliers variait de 2,5 à 8/10 (médiane 4,75). L’effet de l’âge, de la race, du sexe, de la discipline de travail, de l’hypertonie ou de la douleur du muscle épaxial, d’une selle mal ajustée, du score d’habileté du cavalier, de la présence de boiterie ou d’anomalies de la démarche au galop sur le score RHpE a été évalué en utilisant la régression de Poisson. Deux variables ont été retenues dans l’analyse multivariée finale, le score d’habileté du cavalier comme variable continue (p< 0,001), et la boiterie (p = 0,008). Un score RHpE ≥8 était un bon indicateur de la présence de douleurs musculo-squelettiques.

Résumé en anglais (original) : A Ridden Horse Pain Ethogram (RHpE) comprising 24 behaviours has been developed to facilitate the identification of musculoskeletal pain. The aim was to further test the RHpE by its application to a convenience sample (n = 60) of sports horses and riding school horses in regular work and assumed by their owners to be working comfortably. All horses performed a purpose-designed dressage-type test of 8.5 min duration in walk, trot and canter, with their normal rider. The RHpE was applied retrospectively to video recordings acquired in a standardised fashion. Seventy-three percent of horses were lame (≤ grade 2/8) on one or more limbs; 47% had gait abnormalities in canter. Ridden Horse Pain Ethogram scores ranged from 3 to 16/24 (median 9); rider skill score ranged from 2.5 to 8/10 (median 4.75). The effect of horse age, breed, sex, work-discipline, epaxial muscle hypertonicity or pain, an ill-fitting saddle, rider skill score, the presence of lameness or gait abnormalities in canter on the RHpE score was assessed using Poisson regression. Two variables were retained in the final multivariable analysis, rider skill score as a continuous variable (p< 0.001), and lameness (p = 0.008). A RHpE score ≥8 was a good indicator of the presence of musculoskeletal pain.

Extrait du site d’Animals