Logement et EnrichissementSanté animale

Effectiveness of Stocking Density Reduction on Mitigating Lameness in a Charolais Finishing Beef Cattle Farm

Par 7 juillet 2020 septembre 23rd, 2020 Pas de commentaire

Type de document : article scientifique publié dans Animals

Auteurs : Aitor Arrazola, Katrina Merkies

Résumé en français (traduction) : Cette étude visait à évaluer si une réduction de la densité d’élevage (RDE) atténuerait les boiteries et aurait un effet positif sur les performances et la santé des taureaux charolais dans une ferme commerciale italienne. Les taureaux ont été répartis en groupes de 10 ou 8 animaux par enclos pour une densité élevée (DE) ou faible (DF) correspondant à un espace individuel de 3,5 ou 4,7 m2, respectivement. Les taureaux étaient munis de colliers qui mesuraient le temps de rumination et l’activité. Trois séances d’observation de 8 heures ont été menées pour enregistrer les comportements. Des données sur les conditions de santé ont été recueillies quotidiennement. Aucune différence n’a été constatée dans les performances des animaux. Cependant, les résultats des performances ont pu être altérés par le taux d’abattage enregistré pendant l’essai, qui a empêché de maintenir un RDE constant. Les comportements n’ont pas différé entre les groupes, à l’exception du temps de rumination, qui était plus élevé pour les taureaux à DF lors de la troisième observation (p < 0,05). Cependant, le temps de rumination, enregistré par les colliers, n’a pas varié d’un traitement à l’autre. Il n’y avait pas de différences dans le pourcentage de taureaux malades ou boiteux, mais le pourcentage d’animaux traités de façon répétée pour cause de rechute était plus élevé pour le groupe DF(p < 0,05). Il a été conclu qu’un espace plus important pouvait améliorer la santé des taureaux élevés sur des sols entièrement en caillebotis.

Résumé en anglais (original) : This study aimed at assessing whether a reduction in stocking density (SKD) would mitigate lameness and positively affect the performance and health of Charolais bulls in an Italian commercial farm. Bulls were distributed in groups of 10 or 8 animals/pen for high (HD) or low density (LD) corresponding to an individual space of 3.5 or 4.7 m2, respectively. Bulls were fitted with collars that measured rumination time and activity. Three 8-h observational sessions were conducted to record behaviors. Data about health conditions were collected daily. No differences were found in the animals’ performance. However, performance results might have been impaired by the culling rate experienced during the trial, which prevented from keeping a consistent SKD. Behaviors did not differ between groups, except for rumination time, which was higher for LD bulls during the third observation (p < 0.05). However, rumination time, recorded by collars, did not vary among treatments. There were no differences in the percentage of sick or lame bulls, but the percentage of animals treated repeatedly due to relapse was higher for the HD group (p < 0.05). It was concluded that a larger space allowance could improve the health of bulls kept on fully slatted floors.

Logo de la revue Animals
Extrait du site d’Animals