Ethique-sociologie-philosophieTransport, Abattage, Ramassage

Gender and job characteristics of slaughter industry personnel influence their attitudes to animal welfare

Par 14 juillet 2020 juillet 28th, 2020 Pas de commentaire

Type de document : article scientifique disponible en ligne avant publication dans Animal Welfare

Auteurs : E.E. Wigham, A. Grist, S. Mullan, S. Wotton, A. Butterworth

Résumé en français (traduction) : L’objectif de cette étude était de comprendre les attitudes des personnes impliquées dans l’industrie de l’abattage à l’égard du bien-être des animaux et des aspects de leur travail liés au bien-être des animaux, et également d’examiner si le sexe ou les caractéristiques de l’emploi (par exemple, formation antérieure, rôle et expérience) influencent ces opinions. Un questionnaire papier comprenant 20 questions de Likert concernant soit le bien-être des animaux soit le travail dans l’industrie de l’abattage et sept questions destinées à recueillir des informations sur le sexe des participants et les caractéristiques de leur emploi a été distribué aux participants de onze formations d’agent de bien-être animal (AWO) et d’agent de bien-être des volailles (PWO) organisées par l’université de Bristol. Des réponses ont été reçues de 215 personnes travaillant dans l’industrie de l’abattage. Il a été constaté que la majorité des personnes interrogées avaient une opinion positive du bien-être des animaux. Le fait d’être une femme, de travailler régulièrement avec des mammifères, de travailler depuis longtemps dans l’industrie et d’avoir suivi une formation d’agent chargé du bien-être des animaux ou d’agent de protection des animaux est associé à des attitudes nettement plus positives à l’égard des animaux et du travail dans l’industrie de l’abattage ; le fait de travailler avec des oiseaux et de jouer un rôle d’exécution ou d’éleveur a une influence négative importante sur la réponse à certaines déclarations relatives au bien-être des animaux et à l’emploi. Bien qu’il faille considérer que les personnes participant à une formation sur le bien-être des animaux peuvent déjà s’intéresser à ce sujet, les résultats suggèrent que les facteurs liés au sexe et à l’emploi influencent effectivement les attitudes à l’égard du bien-être des animaux dans l’industrie de l’abattage, et que les origines et les raisons du développement de certaines opinions négatives justifient une enquête plus approfondie.s

Résumé en anglais (original) : The aim of this study was to gain an understanding of the attitudes that those involved in the slaughter industry have towards animal welfare and animal welfare aspects of their work, and also to investigate if gender or characteristics of employment (eg previous training, role and experience) influence such views. A paper questionnaire consisting of 20 Likert items regarding either animal welfare or working in the slaughter industry and seven questions designed to gather information on participant gender and job characteristics was distributed to attendees at eleven Animal Welfare Officer (AWO) and Poultry Welfare Officer (PWO) courses run by the University of Bristol. Responses were received from 215 personnel involved in the slaughter industry. It was found that the views of the majority of the respondents towards animal welfare were positive. Being female, working routinely with mammals, having a longer period of time working in the industry, and having previous AWO/PWO training course experience were all associated with significantly more positive attitudes towards animals and working in the slaughter industry; while working with birds, and working in an enforcement or stockperson role had a significant negative influence on the response to some animal welfare- and employment-related statements. Although it should be considered that individuals attending an animal welfare course may already have an interest in animal welfare, the results suggest that gender and employment factors do influence attitudes to animal welfare in the slaughter industry, and that the origins and reasons for development of certain negative views warrant further investigation.

Couverture revue The Horse
Extrait du site d’Animal Welfare