Prise en charge de la douleur

Measuring piglet castration pain using linear and non-linear measures of heart rate variability

Par 14 juillet 2020 juillet 28th, 2020 Pas de commentaire

Type de document : article scientifique disponible en ligne avant publication dans Animal Welfare

Auteurs : C.J. Byrd, J.S. Radcliffe, B.A. Craig, S.D. Eicher, D.C. Lay

Résumé en français (traduction) : L’objectif de cette étude était d’évaluer si les mesures linéaires et non linéaires de la variabilité du rythme cardiaque (VRC) pouvaient être utilisées comme indicateurs de la douleur liée à la castration des porcelets. Trente porcelets ont été affectés à l’un des quatre traitements suivants : i) VRC castré fictif (VRCF ; n = 8) ; ii) VRC castré chirurgical (VRCCC ; n = 7) ; iii) prélèvement sanguin castré fictif (PSCF ; n = 7) ; ou iv) prélèvement sanguin castré chirurgical (PSCC ; n = 8). Les porcelets des groupes de traitement VRCF et VRCCC ont été soumis à une évaluation de la VRC et du comportement postural d’une heure le jour -1, le jour 0 (traitement de castration), le jour 1 et le jour 3 de la procédure expérimentale. Les porcelets des groupes PSCF et PSCC ont subi un prélèvement de sang pour l’analyse du cortisol sérique à -0,5, 1, 2, 3, 24, 48 et 72 h par rapport au traitement de castration. Les porcelets castrés (VRCCC) présentaient un rapport fréquence basse/haute plus élevé, une entropie d’échantillon plus faible et un plus grand pourcentage de déterminisme par rapport aux porcelets VRCF, ce qui indique un plus grand stress lié à la douleur dû à la procédure de castration chirurgicale. Le cortisol sérique était plus important chez les porcs castrés 1 heure après la castration que chez les porcelets non castrés. Aucun effet du traitement n’a été trouvé pour le temps passé couché après la castration. En conclusion, les porcs castrés chirurgicalement présentaient un stress lié à la douleur plus important que leurs homologues non castrés. En outre, les mesures non linéaires de la VRC semblent compléter les mesures linéaires traditionnelles de la VRC et pourraient être utiles pour évaluer le stress lié à la douleur dans de futures études sur le bien-être des porcs.

Résumé en anglais (original) : The purpose of this study was to evaluate whether linear and non-linear measures of heart rate variability (HRV) could be used as indicators of piglet castration pain. Thirty piglets were allocated to 1 of 4 treatments: i) sham castrated HRV (SHRV; n = 8); ii) surgical castrated HRV (CHRV; n = 7); iii) sham castrated blood collection (SBC; n = 7); or iv) surgical castrated blood collection (CBC; n = 8). Piglets in the SHRV and CHRV treatment groups underwent a 1-h HRV and postural behaviour evaluation on day –1, day 0 (castration treatment), day 1 and day 3 of the experimental procedure. Piglets in the SBC and CBC groups underwent blood collection for serum cortisol analysis at –0.5, 1, 2, 3, 24, 48 and 72 h relative to castration treatment. Castrated piglets (CHRV) exhibited greater low to high frequency ratio, lower sample entropy and greater percent determinism compared to SHRV piglets, indicating greater pain-related stress due to the surgical castration procedure. Serum cortisol was greater in CBC pigs at 1 h post-castration compared to SBC piglets. No effect of treatment was found for amount of time spent lying post-castration. In conclusion, surgically castrated pigs exhibited greater pain-related stress than their sham castrated counterparts. Additionally, non-linear HRV measures seem to complement traditional linear HRV measures and may be valuable for assessing pain-related stress in future studies investigating swine welfare.

Couverture revue The Horse
Extrait du site d’Animal Welfare