Transport, Abattage, Ramassage

Welfare of pigs during killing for purposes other than slaughter

Par 20 juillet 2020 septembre 23rd, 2020 Pas de commentaire

Type de document : article publié dans l’EFSA Journal

Auteurs : Julio Alvarez, Dominique Joseph Bicout, Paolo Calistri, Klaus Depner, Julian Ashley Drewe, Bruno Garin‐Bastuji, Jose Luis Gonzales Rojas, Christian Gortázar Schmidt, Virginie Michel, Miguel Ángel Miranda Chueca, Søren Saxmose Nielsen, Helen Clare Roberts, Liisa Helena Sihvonen, Hans Spoolder, Karl Stahl, Antonio Velarde, Arvo Viltrop and Christoph Winckler.

Résumé en français (traduction) : Les porcs à différents stades du cycle de production peuvent devoir être mis à mort dans l’exploitation à des fins autres que l’abattage (où l’abattage est défini comme la mise à mort pour la consommation humaine), soit individuellement (par exemple, les porcs gravement blessés), soit à grande échelle (par exemple, les animaux improductifs ou pour des raisons de lutte contre les maladies). Cet avis a évalué les risques associés à la mise à mort des porcs dans les exploitations et a comporté deux phases : 1) la manipulation et le déplacement des porcs et 2) les méthodes de mise à mort (y compris la contention). Les méthodes de mise à mort ont été subdivisées en quatre catégories : méthodes électriques, méthodes mécaniques, méthodes par mélange de gaz et injection létale. Quatre conséquences sur le bien-être auxquelles les porcs peuvent être exposés lors de la mise à mort à la ferme ont été identifiées : la douleur, la peur, l’entrave aux mouvements et la détresse respiratoire. Les conséquences sur le bien-être et les mesures pertinentes basées sur les animaux ont été décrites. Au total, 28 dangers ont été associés aux conséquences sur le bien-être ; la majorité des dangers (24) sont liés à la phase 2 (mise à mort). Les principaux dangers sont associés au manque de compétences et de formation du personnel, ainsi qu’à des installations mal conçues et mal construites. Le personnel a été identifié comme étant à l’origine de tous les dangers, soit par manque de compétences nécessaires pour effectuer une mise à mort appropriée, soit par fatigue. Des mesures correctives ont été identifiées pour 25 dangers. Des tableaux de résultats reliant les dangers, les conséquences sur le bien-être, les mesures basées sur les animaux, les origines des dangers, les mesures préventives et correctives ont été élaborés et des mesures d’atténuation ont été proposées.

Résumé en anglais (original) : Pigs at different stages of the production cycle may have to be killed on‐farm for purposes other than slaughter (where slaughter is defined as killing for human consumption) either individually (e.g. severely injured pigs) or on a large scale (e.g. unproductive animals or for disease control reasons). This opinion assessed the risks associated with the on‐farm killing of pigs and included two phases: 1) handling and moving of pigs and 2) killing methods (including restraint). The killing methods were subdivided into four categories: electrical methods, mechanical methods, gas mixture methods and lethal injection. Four welfare consequences to which pigs can be exposed to during on‐farm killing were identified: pain, fear, impeded movement and respiratory distress. Welfare consequences and relevant animal‐based measures were described. In total, 28 hazards were associated with the welfare consequences; majority of the hazards (24) are related to Phase 2 (killing). The main hazards are associated with lack of staff skills and training, and poor‐designed and constructed facilities. Staff was identified as an origin of all hazards, either due to lack of skills needed to perform appropriate killing or due to fatigue. Corrective measures were identified for 25 hazards. Outcome tables linking hazards, welfare consequences, animal‐based measures, hazard origins, preventive and corrective measures were developed and mitigation measures proposed.

Logo de l'Efsa
Extrait du site de l’EFSA