Conduite d'élevage et relations homme-animal

Free-range egg production: its implications for hen welfare

Par 21 juillet 2020 septembre 25th, 2020 Pas de commentaire

Type de document : revue scientifique publiée dans Animal Production Science

Auteurs : D.L.M Campbell, M.S. Bari, J.-L. Rault

Résumé en français (traduction) : Les systèmes d’élevage de poules pondeuses en liberté sont très répandus en Australie et sont perçus par les consommateurs comme offrant de plus grandes possibilités d’expression du comportement naturel, ce qui se traduit par un bien-être accru des poules. Cependant, tous les systèmes d’élevage présentent à la fois des avantages et des risques, et il est nécessaire de disposer de preuves scientifiques sur les résultats des systèmes d’élevage en libre parcours en termes de bien-être. Dans cette étude, la littérature scientifique est résumée pour les 10 dernières années, à partir de recherches menées en Australie ou à l’étranger sur des souches de poules pondeuses brunes élevées en liberté. Elle compile des informations sur l’utilisation des parcours par les poules pondeuses, sur le comportement des poules en liberté, sur les facteurs qui influent sur l’utilisation des parcours et sur les effets de l’élevage en liberté sur la santé des poules et d’autres aspects du bien-être. De nouvelles connaissances ont été acquises grâce à l’utilisation de systèmes d’identification par radiofréquence qui permettent de suivre les poules individuellement et ont montré que la majorité des poules accèdent au parcours par de multiples visites au cours de la journée, mais qu’une petite proportion de poules au sein de la plupart des élevages choisit de rester à l’intérieur. Les poules varient également dans les zones du parcours qu’elles utilisent, et la fourniture d’abris naturels ou artificiels peut augmenter à la fois l’accès au parcours et sa distribution. Les poules passent la plupart de leur temps à chercher de la nourriture à l’extérieur, mais les types et la fréquence de leurs comportements varient en fonction des ressources disponibles et d’autres facteurs. L’accès au parcours peut être lié à des avantages pour la santé, tels que l’amélioration du plumage et la réduction des dermatites des coussinets, mais il existe également des risques pour la santé associés aux systèmes d’élevage en liberté, tels qu’une plus grande vulnérabilité aux maladies (par exemple, les maladies du foie), le stress thermique, la prédation et, potentiellement, les parasites, par rapport aux systèmes d’élevage en liberté ou en cage. La conception de l’aire d’élevage, du hangar intérieur, des pratiques de gestion et des environnements d’élevage peuvent tous influencer la façon dont les poules utilisent les systèmes d’élevage en libre parcours. Des recherches plus approfondies sont nécessaires pour déterminer l’impact de l’élevage en plein air sur le bien-être des poules dans les conditions climatiques variables de l’Australie, qui comprennent une chaleur et un ensoleillement intenses ainsi que des environnements plus frais ou humides.

 

Résumé en anglais (original) : Free-range laying hen housing systems are prevalent in Australia and perceived by consumers to provide greater opportunities for the expression of natural behaviour resulting in higher hen welfare. However, all housing systems have both benefits and risks and scientific evidence is needed on the welfare outcomes of free-range systems. In this review, the scientific literature is summarised from the past 10 years, from research conducted within Australia or internationally with brown laying-hen strains kept in free-range systems. It compiles information on range use by laying hens, hen behaviour while on the range, factors that affect range use, and impacts of ranging on hen health and other aspects of welfare. Novel insights have come from the use of radio-frequency identification systems that allow tracking of individual hens and have shown that the majority of hens access the range with multiple visits across the day, but a small proportion of hens within most flocks choose to remain indoors. Hens also vary in which areas of the range they use, and provision of natural or man-made shelters can increase both range access and range distribution. Hens spend most of their time foraging while outdoors, but the types and frequencies of behaviours vary depending on the resources available and other factors. Range access can be linked to health benefits such as improved plumage condition and reduced footpad dermatitis but there are also health risks associated with free-range systems such as greater susceptibility to disease (e.g. spotty liver disease), heat stress, predation, and potentially parasites in comparison to loose or cage housing systems. Design of the range area, indoor shed, management practices and rearing environments can all influence how hens utilise free-range housing systems. Further research is crucially needed on the impact of ranging on hen welfare in variable Australian climatic conditions, encompassing intense heat and sunlight as well as cooler or wet environments.

Animal Production Science_logo
Extrait du site de Animal Production Science