Conduite d'élevage et relations homme-animal

We Don’t Train in Vain: A Systematic Review and Meta-Analysis of Human and Canine Caregiver Training

Par 8 août 2020 septembre 23rd, 2020 Pas de commentaire

Type de document : article scientifique disponible en ligne avant publication dans Journal of Applied Animal Welfare Science

Auteurs : Nicole Pfaller-Sadovsky, Lucia Medina, Karola Dillenburger, Camilo Hurtado-Parrado

Résumé en français (traduction) : Cette revue a évalué les connaissances actuelles concernant l’efficacité de la formation des personnels soignants pour les hommes et les binômes humains-canins. La plupart des sources liées aux chiens (66 % ; n = 19) étaient des études de cas faisant état d’une diminution des comportements indésirables des apprenants lors de l’utilisation de l’enseignement oral (21 % ; n = 6). La plupart des recherches liées à l’humain ont utilisé des études de cas uniques (57 % ; n = 26) faisant état d’une augmentation du comportement souhaité de l’apprenant (22 % ; n = 10) lorsque les soignants ont reçu des formations multimodales (17 % ; n = 8). La méta-analyse (n = 18) a révélé que les interventions avaient un effet important (g de Hedges = 0,88, 95 % IC [0,68-1,07]), les modules produisant un effet moyen légèrement plus important (g de Hedges = 0,76, 95 % IC [0,60-0,91]) que l’enseignement oral seul (g de Hedges = 0,74, 95 % IC [0,32-1,15]). Bien que l’efficacité de la formation des soignants soit prometteuse, les résultats doivent être interprétés avec prudence. En raison de la prépondérance des études de cas dans la littérature canine et de la communication insuffisante des données d’une source à l’autre, seules quelques études ont pu être incluses dans la méta-analyse. Dans l’ensemble, des recherches plus systématiques et comparatives concernant l’efficacité des soignants dans les programmes de changement de comportement chez les différentes espèces sont nécessaires.

Résumé en anglais (original) : The present review assessed the current knowledge regarding caregiver-training effectiveness for human and human-canine dyads. Most canine-related sources (66%; n = 19) were case studies reporting a decrease of learner undesired behavior when using oral instruction (21%; n = 6). Most human-related research used single-case designs (57%; n = 26) reporting an increase in desired learner behavior (22%; n = 10) when caregivers received multi-component training packages (17%, n = 8). The meta-analysis (n = 18) revealed that interventions had a large effect (Hedges’ g = 0.88, 95%CI [0.68–1.07]), with packages yielding a slightly larger moderate effect (Hedges’ g = 0.76, 95%CI [0.60–0.91]) than oral instruction alone (Hedges’ g = 0.74, 95%CI [0.32–1,15]). Although the effectiveness of caregiver training is promising, the results should be interpreted cautiously. Due to the preponderance of case studies within canine literature and the insufficient reporting of data across sources, only few studies could be included in the meta-analysis. Overall, more systematic and comparative research regarding the efficacy of caregivers in behavior change programs across species is needed.

Journal of Applied Animal Welfare Science
Extrait du site du Journal of Applied Animal Welfare Science