Prise en charge de la douleur

Surgical castration versus chemical castration in donkeys: response of stress, lipid profile and redox potential biomarkers

Par 26 août 2020 septembre 27th, 2020 Pas de commentaire

Type de document : article scientifique publié dans BMC Veterinary Research

Auteurs : NS Abou-Khalil, MF Ali, MM Ali, A Ibrahim

Résumé en français (traduction) : Contexte : La castration est une pratique d’élevage qui soulève d’importantes questions en matière de bien-être et de statut physiologique des animaux de ferme. La recherche de méthodes de castration efficaces qui compromettent le moins possible la physiologie mérite l’attention. C’est pourquoi cette étude visait à évaluer la réponse différentielle des systèmes biologiques des ânes à la castration chirurgicale par rapport à la castration chimique par le CaCl2, en mettant l’accent sur le stress, le profil lipidique et les biomarqueurs du stress oxydatif. Les ânes ont été répartis de manière aléatoire et égale en deux groupes : le groupe chimique (Ch) et le groupe chirurgical (S) (n = 6). Le groupe Ch a été castré chimiquement par injection intratesticulaire de 20 % de CaCl2 dissous dans de l’éthanol absolu. Des échantillons de sang ont été prélevés avant la castration et 15, 30, 45 et 60 jours après le début de l’expérience.

Résultats : Étonnamment, le groupe Ch à la fin de l’expérience a été caractérisé par un niveau de cortisol significativement plus élevé que le groupe S. Les niveaux de cholestérol total (TC) et de C-LDL (cholestérol Low Density Lipoprotein) dans le groupe S ont significativement diminué au jour 45, tandis que les niveaux de triglycérides (TG) ont significativement augmenté aux jours 45 et 60 par rapport au jour 0. Les niveaux de (cholestérol High Density Lipoprotein) aux jours 30 et 60 dans le groupe Ch ont significativement augmenté par rapport au jour 0. Au 30e jour suivant la castration, le taux de C-HDL était significativement plus élevé et le taux de C-LDL était significativement plus faible dans le groupe Ch que dans le groupe S. Une élévation significative du CT et du C-LDL a été observée au jour 45 et du C-HDL à la fin de la durée de l’expérience dans le groupe Ch par rapport au groupe S. Le niveau de TPX (niveau total de peroxyde) était significativement plus bas et le TAC (capacité antioxydante du sérum total) était significativement plus élevé dans le groupe Ch au jour 45 que dans le groupe S.

Conclusion : la castration chirurgicale a évoqué moins de stress et des changements mineurs dans le profil lipidique et l’équilibre oxydant/antioxydant par rapport à la castration chimique par le CaCl2 à 20% dissous dans de l’éthanol absolu.

Résumé en anglais (original) : Background : Castration is a husbandry practice raising important questions on the welfare and physiological status of farm animals. Searching for effective castration methods that minimally compromise the body physiology is worthy of attention. Therefore, this study aimed to evaluate the differential response of biological systems in donkeys to surgical castration versus the chemical one by CaCl2 with special emphasis on stress, lipid profile, and oxidative stress biomarkers. Donkeys were divided randomly and equally into two groups; the chemical (Ch) and surgical (S) groups (n = 6). The Ch group was chemically castrated by intratesticular injection of 20% CaCl2 dissolved in absolute ethanol. Blood samples were collected prior to castration and at 15, 30, 45, and 60 days after the beginning of experiment.

Results : Surprisingly, the Ch group at the end of the experiment was characterized by significantly higher cortisol level compared to the S group. TC and LDL-C levels in the S group significantly decreased at day 45, while TG levels significantly increased at days 45 and 60 in comparison with day 0. HDL-C levels at days 30 and 60 in the Ch group significantly increased in comparison with day 0. At day 30 post-castration, HDL-C was significantly higher and LDL-C was significantly lower in the Ch group than the S group. A significant elevation in TC and LDL-C was observed at day 45 and in HDL-C at the end of experimental duration in the Ch group when compared with the S group. TPX level was significantly lower and TAC was significantly higher in the Ch group at day 45 than the S group.

Conclusion : Surgical castration evoked less stress and minor changes in lipid profile and oxidant/antioxidant balance relative to chemical castration by intratesticular 20% CaCl2 dissolved in absolute ethanol.

Logo de BMC Vet Research
Extrait du site de BMC Vet Research