Cognition-émotions

Sensory Abilities of Horses and Their Importance for Equitation Sciences

Par 9 septembre 2020 octobre 27th, 2020 Pas de commentaire

Type de document : revue scientifique publiée dans Frontiers in Veterinary Science

Auteurs : Maria Vilain Rørvang, Birte L. Nielsen, Andrew Neil McLean

Résumé en français (traduction) : La vision, l’audition, l’olfaction, le goût et le toucher constituent les modalités sensorielles de la plupart des vertébrés. Grâce à ces sens, l’animal reçoit des informations sur son environnement. La façon dont ces informations sont organisées, interprétées et vécues est connue sous le nom de perception. L’étude des capacités sensorielles des animaux et de leurs implications sur le comportement est essentielle non seulement pour l’éthologie, mais aussi pour le bien-être des animaux. Les capacités sensorielles, la perception et le comportement sont étroitement liés. Les chevaux et les humains partagent les cinq modalités sensorielles les plus courantes, mais leurs portées et leurs capacités diffèrent, de sorte que les chevaux ne sont pas susceptibles de percevoir leur environnement de la même manière que les humains. Il est important de comprendre les capacités perceptives des chevaux et leurs différences lorsque les chevaux et les humains interagissent, car ces capacités sont essentielles pour la réaction du cheval à tout changement dans son environnement. Cette revue vise à fournir un aperçu des connaissances actuelles sur les capacités sensorielles des chevaux. Les informations sont examinées dans un contexte évolutif et comprennent également une perspective pratique, en soulignant les moyens potentiels d’atténuer les risques de blessures et de renforcer les interactions positives entre le cheval et l’homme. L’appareil sensoriel équin comprend des capacités visuelles panoramiques avec des acuités similaires à celles des humains daltoniens rouge-vert ainsi que des capacités auditives qui, à certains égards, dépassent l’ouïe humaine et un odorat très développé, qui influencent tous la façon dont les chevaux réagissent dans diverses situations. La sensibilité des chevaux au toucher a été étudiée de manière étonnamment limitée, bien que la stimulation tactile soit la principale interface de l’entraînement des chevaux. Nous discutons de l’utilisation potentielle de l’enrichissement sensoriel/stimulation sensorielle positive pour améliorer le bien-être des chevaux dans diverses situations, par exemple en utilisant les odeurs, le toucher ou le son pour enrichir l’environnement ou apaiser les chevaux. En outre, la perception des chevaux est influencée par des facteurs tels que la race, l’individualité, l’âge et, dans certains cas, la couleur, ce qui souligne le fait que des chevaux différents peuvent avoir besoin de différents types de gestion. La compréhension des capacités sensorielles des chevaux est au cœur de la discipline émergente de la science de l’équitation, qui comprend toute la gamme des interactions entre le cheval et l’homme. Par conséquent, les capacités sensorielles continuent de justifier une attention scientifique, avec davantage de recherches pour nous permettre de comprendre les différents chevaux et leurs divers besoins.

Résumé en anglais (original) : Vision, hearing, olfaction, taste, and touch comprise the sensory modalities of most vertebrates. With these senses, the animal receives information about its environment. How this information is organized, interpreted, and experienced is known as perception. The study of the sensory abilities of animals and their implications for behavior is central not only to ethology but also to animal welfare. Sensory ability, perception, and behavior are closely linked. Horses and humans share the five most common sensory modalities, however, their ranges and capacities differ, so that horses are unlikely to perceive their surroundings in a similar manner to humans. Understanding equine perceptual abilities and their differences is important when horses and human interact, as these abilities are pivotal for the response of the horse to any changes in its surroundings. This review aims to provide an overview of the current knowledge on the sensory abilities of horses. The information is discussed within an evolutionary context and also includes a practical perspective, outlining potential ways to mitigate risks of injuries and enhance positive horse-human interactions. The equine sensory apparatus includes panoramic visual capacities with acuities similar to those of red-green color-blind humans as well as aural abilities that, in some respects exceed human hearing and a highly developed sense of smell, all of which influence how horses react in various situations. Equine sensitivity to touch has been studied surprisingly sparingly despite tactile stimulation being the major interface of horse training. We discuss the potential use of sensory enrichment/positive sensory stimulation to improve the welfare of horses in various situations e.g. using odors, touch or sound to enrich the environment or to appease horses. In addition, equine perception is affected by factors such as breed, individuality, age, and in some cases even color, emphasizing that different horses may need different types of management. Understanding the sensory abilities of horses is central to the emerging discipline of equitation science, which comprises the gamut of horse-human interactions. Therefore, sensory abilities continue to warrant scientific focus, with more research to enable us to understand different horses and their various needs.

Logo de Frontiers in Veterinary Science
Extrait du site de Frontiers in Veterinary Science