Cognition-émotionsConduite d'élevage et relations homme-animal

Temperament in Domestic Cats: A Review of Proximate Mechanisms, Methods of Assessment, Its Effects on Human-Cat Relationships, and One Welfare

Par 27 septembre 2020 novembre 20th, 2020 Pas de commentaire

Type de document : revue scientifique publiée dans Animals

Auteurs : Isadora de Castro Travnik, Daiana de Souza Machado, Luana da Silva Gonçalves, Maria Camila Ceballos, Aline Cristina Sant’Anna

Résumé en français (traduction) : Le tempérament peut être défini comme les différences interindividuelles de comportement qui sont stables dans le temps et dans différents contextes. Les termes « personnalité », « styles d’adaptation » et « syndromes comportementaux » ont également été utilisés pour décrire ces différences interindividuelles. Dans cette revue, les principaux aspects de la recherche sur le tempérament des chats sont résumés et discutés, sur la base de 43 documents de recherche originaux publiés entre 1986 et 2020. Notre objectif était de présenter les progrès actuels de la recherche sur le tempérament des chats et d’identifier les lacunes potentielles dans les connaissances, ainsi que les possibilités de recherche future. Des mécanismes proches, tels que les bases génétiques du tempérament, l’ontogenèse et les facteurs de développement, les mécanismes physiologiques et les relations avec la morphologie, ont été passés en revue. Les méthodes traditionnellement utilisées pour évaluer le tempérament des chats pourraient être classées en fonction de la durée des procédures (mesures à court terme vs. à long terme) et de la nature des enregistrements de données (codage vs. méthodes de notation). La structure du tempérament du chat est fréquemment décrite en utilisant un ensemble de dimensions comportementales, principalement basées sur les variations interindividuelles des réponses des chats envers les humains et les congénères (par exemple, la gentillesse, la sociabilité, l’audace et l’agressivité). Enfin, les tempéraments des chats ont des implications sur les interactions entre l’homme et l’animal et sur le concept de « un seul bien-être ». L’évaluation du tempérament peut également contribuer à des aspects pratiques, par exemple l’adoption de chats de refuge.

Résumé en anglais (original) : Temperament can be defined as interindividual differences in behavior that are stable over time and in different contexts. The terms ‘personality’, ‘coping styles’, and ‘behavioral syndromes’ have also been used to describe these interindividual differences. In this review, the main aspects of cat temperament research are summarized and discussed, based on 43 original research papers published between 1986 and 2020. We aimed to present current advances in cat temperament research and identify potential gaps in knowledge, as well as opportunities for future research. Proximate mechanisms, such as genetic bases of temperament, ontogenesis and developmental factors, physiological mechanisms, and relationships with morphology, were reviewed. Methods traditionally used to assess the temperament of cats might be classified based on the duration of procedures (short- vs. long-term measures) and the nature of data recordings (coding vs. rating methods). The structure of cat temperament is frequently described using a set of behavioral dimensions, primarily based on interindividual variations in cats’ responses toward humans and conspecifics (e.g., friendliness, sociability, boldness, and aggressiveness). Finally, cats’ temperaments have implications for human-animal interactions and the one welfare concept. Temperament assessment can also contribute to practical aspects, for example, the adoption of shelter cats.

Logo de la revue Animals
Extrait du site d’Animals