Transport, Abattage, Ramassage

Handling and moving cull sows upon arrival at the slaughterhouse – Effects of small versus larger groups of sows

Par 28 septembre 2020 mars 10th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Article scientifique publié dans Applied Animal Behaviour Science

Auteurs : Mette S. Herskin, Sanne W. Christensen, Tine Rousing

Résumé en français (traduction) : Manipulation et déplacement des truies de réforme à leur arrivée à l’abattoir – Comparaison entre les petits et les grands groupes de truies

Dans la production porcine moderne, jusqu’à 50 % des truies sont abattues chaque année. Jusqu’à présent, seules quelques études ont porté sur la manière dont les truies sont manipulées et déplacées dans les abattoirs. Nous avons examiné les effets de la taille des groupes sur le comportement des truies et la facilité de leur déplacement de l’entrée à l’abattoir vers les parcs de stabulation. L’étude a porté sur 30 camions de truies de réforme (et quelques verrats reproducteurs, car ils ont été transportés à l’abattoir avec les truies ; 1917 truies et 55 verrats). Les truies ont été transportées entre 4,2 et 7,5 heures dans des camions à deux étages à suspension pneumatique, agréés pour le transport de truies. La moitié des lots a été retirée des camions en tant que lots complets (32-95 truies par lot), l’autre moitié a été divisée en groupes plus petits de 5-6 truies. Le comportement des truies et des manipulateurs a été observé directement, alors qu’ils entraient dans l’abattoir et suivaient une allée en béton en pente descendante de 1,1 m (largeur) et une rampe de 13,2 m (longueur), s’approchant d’un virage à 90° sur le chemin des parcs de stabulation.

Les différences de comportement des manipulateurs entre les deux traitements étaient mineures, mais le déplacement des truies en petits groupes a, contrairement à nos attentes, prolongé la durée de la procédure, probablement en raison du triage en petits groupes à bord du camion. Les résultats ont confirmé que le passage d’un virage peut entraver la facilité de déplacement des truies, surtout lorsqu’elles sont transportées en lots complets, car une proportion plus élevée de ces truies s’est arrêtée ou a bloqué l’allée avant le virage, que les truies déplacées en petits groupes. En outre, une proportion plus élevée de truies en lots complets ont tourné de 180° dans le sens inverse du mouvement prévu. En conclusion, la modulation de la taille des groupes de truies à leur arrivée à l’abattoir a eu une incidence sur leur comportement et sur la facilité de leurs déplacements. D’autres études sont nécessaires pour examiner le rapport coût-bénéfice d’une faible taille de groupe lors du déplacement des truies en termes de bien-être animal, de bien-être humain et de logistique.

Résumé en anglais (original) : In modern pig production up to 50 % of the sows are slaughtered each year. So far, only few studies have focused on how sows are handled and moved within slaughterhouses. We examined effects of group size on the behaviour of sows and the ease of moving them from the entrance of a slaughterhouse and towards the lairage pens. The study included 30 truck loads of cull sows (and a few breeding boars, as they were transported to slaughter together with the sows; 1917 sows and 55 boars). The sows were transported between 4.2–7.5 hours in fully air-suspended two-deck trucks, approved for transport of sows. Half of the loads were moved from the trucks as full loads (32−95 sows per load), the other half split into smaller groups of 5–6 sows. The behaviour of sows and handlers was observed directly, while they were entering the slaughterhouse and walked along a downward sloping concrete aisle measuring 1.1 m (width) and 13.2 m (length) ramp, approaching a 90° corner on the way to the lairage pens.

Differences in the behaviour of the handlers between the two treatments were minor, but moving sows in smaller groups did, contrarily to our expectations, prolong the duration of the procedure, probably due to the sorting into smaller groups onboard of the truck. The results confirmed that passing a corner may constitute an obstacle for the ease of moving sows, especially when they were moved as full loads, as a higher proportion of these sows stopped or blocked the aisle near the corner, than the sows moved in smaller groups. In addition, a higher proportion of the sows moved as full loads turned 180° against the direction of intended movement. In conclusion, modulation of the group size of sows upon arrival at a slaughterhouse affected their behaviour and the ease of movement. Further studies are needed to examine cost-benefit of low group size when moving sows in terms of animal welfare, human well-being and logistics.

Publication ayant fait l’objet d’un article dans PigProgress le 23 février 2021 : 3 ways to improve sow handling at slaughterhouses

Logo d'Applied Animal Behaviour Science
Extrait du site d’Applied Animal Behaviour Science