Ethique-sociologie-philosophie

La boîte noire de l’intentionnalité animale

Par 14 octobre 2020 octobre 27th, 2020 Pas de commentaire

Type de document : article scientifique publié dans Zilsel

Auteur : Chloé de Mondémé

Extrait : Notre propos part d’un constat : celui de l’ubiquité de la notion d’intentionnalité animale, par-delà les frontières disciplinaires, dans le champ scientifique contemporain. Le fait que les animaux puissent posséder des états mentaux plus ou moins complexes, et comparables dans une certaine mesure à des compétences cognitives identifiées chez l’humain, anime en effet autant les sciences du comportement (cognition sociale, écologie comportementale) que la philosophie de l’esprit, l’éthique ou la métaphysique – disciplines dans lesquelles l’intentionnalité animale est conceptualisée de manière fort diverse. D’une version très parcimonieuse en matière d’attribution d’états émotionnels ou représentationnels, à une version radicalement cognitiviste posant l’existence d’une théorie de l’esprit, les définitions de l’intentionnalité animale sont aussi nombreuses que le sont les manières d’éprouver empiriquement son existence.

Extrait du site de Zilsel