Conduite d'élevage et relations homme-animal

On-farm testing of dairy calves’ avoidance response to human approach: Effects of sex, age and test order

Par 15 novembre 2020 janvier 26th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Article scientifique publié dans Animal Welfare

Auteurs : K. Ellingsen-Dalskau, K, K. R.  Dean, T. Rousing

Résumé en français (traduction) : Mesure à la ferme de la réaction d’évitement des veaux laitiers à l’approche humaine : Effets du sexe, de l’âge et de l’ordre des tests

Les tests de réaction à l’approche humaine sont généralement considérés comme des mesures valables de la relation homme-animal et sont donc largement inclus dans les protocoles d’évaluation du bien-être à la ferme. La plupart des mesures de réaction d’évitement à l’approche humaine chez les animaux de production ont été élaborées et testées dans des conditions expérimentales plutôt que dans des exploitations agricoles, ce qui rend les résultats moins pertinents pour l’évaluation opérationnelle du bien-être des animaux à la ferme. En revanche, l’étude actuelle a été menée sur des veaux dans leur enclos. Cinq cent quarante-huit veaux de 110 fermes laitières norvégiennes, logés en groupe (âgés de 22 288 jours) ont été testés individuellement par un seul opérateur pour évaluer leur réaction comportementale à une approche humaine peu familière. Pour réaliser le test, le soigneur de chaque veau a distribué des concentrés à la mangeoire, puis l’opérateur du test a approché chaque animal à tour de rôle de manière standardisée. La réaction d’évitement de chaque veau a été classée de 0 à 5 (évitement maximal à aucun évitement) en réaction à une tentative d’approche et à un contact de la tête du veau par la personne chargée du test. Les analyses statistiques ont montré que les veaux femelles étaient plus fuyants que les veaux mâles, de même que les jeunes mâles par rapport aux mâles plus âgés, et que l’évitement global augmentait chez les veaux qui n’avaient pas été testés en premier.

 

Résumé en anglais (original) : Human approach tests are generally accepted as valid measures of the human-animal relationship and hence are widely included in on-farm welfare assessment protocols. Most measures of avoidance response to human approach in production animals have been developed and tested under experimental conditions rather than on commercial farms, thereby making the results less relevant for operational on-farm animal welfare assessment. By contrast, the current study was conducted on calves in their home pens. On 110Norwegian dairy farms, 548 group-housed calves (aged 22 288 days) were tested individually for their behavioural response to an unfamiliar human approach by a single test person. To conduct the test, the respective calf manager administered concentrates to the manger, followed by the test person who approached each animal in turn in a standardised manner. The avoidance response of the individual calf was categorised as 0 to 5 (maximal to no avoidance) in reaction to an attempted approach and head touch by the test person. The statistical analyses showed that heifer calves were more avoidant compared to bull calves, as were younger bulls compared to older bulls, and that overall avoidance increased in calves that were not tested first.

Couverture d'Animal Welfare
Extrait du site d’Animal Welfare