Conduite d'élevage et relations homme-animalTravail des animaux

Working equids: linking human and animal welfare

Par 27 novembre 2020 janvier 5th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : article scientifique publié dans Veterinary Record

Auteur : Tamara A Tadich

Résumé en français (traduction) : Équidés de travail : relier le bien-être humain et animal

Les équidés de travail continuent d’être une composante essentielle des moyens de subsistance de millions de familles dans le monde, en particulier dans les pays à faible et moyen revenu. Ces animaux constituent un système de soutien essentiel pour les ménages qui en dépendent, dont le pilier central est l’argent qu’ils génèrent – directement et indirectement – et les économies que leurs propriétaires réalisent en les utilisant. Les équidés de travail peuvent donc être considérés comme faisant partie du capital financier, physique et social de leurs propriétaires, ainsi que comme un axe central pour le renforcement de la capacité de résilience.

Les équidés de travail jouent divers rôles, notamment le transport des personnes et de leurs produits vers les marchés locaux, le transport de l’eau, la participation à des cérémonies religieuses, l’industrie minière, la construction, le tourisme, les thérapies assistées par les équidés, la sylviculture, l’agriculture et les secours en cas de catastrophe, ainsi que le rôle d’animal de compagnie.

Cependant, les activités spécifiques auxquelles participent les chevaux, les ânes et les mules diffèrent selon le climat, la géographie et la culture locale. De même, les problèmes de bien-être qu’ils rencontrent varient selon les pays et les activités, car les risques auxquels ils sont exposés sont différents.

Résumé en anglais (original) : Working equids continue to be an essential component of the livelihoods of millions of families worldwide, particularly in low- and middle-income countries. These animals provide a critical support system to the households that rely on them, with a central pillar of this support system being the money they generate – both directly and indirectly – and the savings their owners make by using them. Working equids can therefore be considered as part of the financial, physical and social capital of their owners, as well as a central axis for building resilience capacity.

Working equids perform a variety of roles, including transporting people and their products to local markets, transporting water, participating in religious ceremonies, the mining industry, construction, tourism, equid-assisted therapies, forestry, agriculture and disaster relief as well as acting as companion animals.

However, the specific activities in which horses, donkeys and mules are involved differ according to the local climate, geography and culture. In the same way, the welfare problems they encounter vary across countries and activities, as the risks to which they are exposed are different.

Logo de Veterinary Record
Extrait du site de Veterinary Record