Transport, Abattage, Ramassage

UK Government considers ending live animal exports for slaughter

Par 3 décembre 2020 décembre 15th, 2020 Pas de commentaire

Type de document : article publié dans The Pig Site

Auteur : Global Ag Media

Extrait en français (traduction) : Le gouvernement britannique envisage de mettre fin aux exportations d’animaux vivants destinés à l’abattage

Des projets visant à interdire l’exportation d’animaux vivants destinés à l’abattage et à l’engraissement ont été dévoilés par le ministre de l’environnement le 3 décembre, dans le cadre d’une nouvelle campagne du gouvernement visant à renforcer la position du Royaume-Uni en tant que leader mondial en matière de bien-être animal.Ces propositions font partie d’une consultation de huit semaines, lancée en Angleterre et au Pays de Galles, visant à recueillir des avis sur la manière de mieux protéger le bien-être des animaux pendant le transport.

Les animaux vivants doivent généralement supporter des trajets excessivement longs lors de l’exportation, ce qui provoque détresse et blessures. Auparavant, les règles de l’UE empêchaient toute modification de ces trajets, mais le fait de quitter l’UE a permis au gouvernement britannique de poursuivre ces plans qui empêcheraient toute souffrance inutile des animaux pendant le transport et de nous voir devenir le premier pays d’Europe à mettre fin à cette pratique.

Le gouvernement mène également des consultations sur des propositions visant à améliorer davantage le bien-être des animaux dans les transports en général, comme

   – la réduction de la durée maximale des trajets

   – les animaux bénéficient d’un espace et d’une hauteur de tête plus importants pendant le transport

   – des règles plus strictes pour le transport d’animaux dans des conditions de température extrêmes

   – des règles plus strictes pour le transport d’animaux vivants par mer.

Extrait en anglais (original) : Plans to ban the export of live animals for slaughter and fattening have been unveiled by the Environment Secretary on 3 December, in the start of a renewed push by government to strengthen the UK’s position as a world leader on animal welfare.

These proposals form part of an eight-week consultation, launched in England and Wales, seeking views on how to better protect animal welfare during transport.

Live animals commonly have to endure excessively long journeys during exports, causing distress and injury. Previously, EU rules prevented any changes to these journeys, but leaving the EU has enabled the UK Government to pursue these plans which would prevent unnecessary suffering of animals during transport and see us become the first country in Europe to end this practice.

The government is also consulting on proposals to further improve animal welfare in transport more generally, such as:

   – reduced maximum journey times

   – animals being given more space and headroom during transport

   – stricter rules on transporting animals in extreme temperatures

   – tighter rules for transporting live animals by sea.

Articles sur le même sujet publiés :

– le 3 décembre 2020 sur le site de la BBC : Live animal exports to be banned in England and Wales

– le 4 décembre 2020 sur le site de Slate : Le Royaume-Uni, premier pays européen à interdire l’exportation d’animaux vivants

–  le 7 décembre 2020 sur le site de la France agricole : Londres veut interdire l’exportation de bétail vivant

Logo du site The Pig Site
Extrait de The Pig Site