Conduite d'élevage et relations homme-animal

Efficacy of adaptation measures to alleviate heat stress in confined livestock buildings in temperate climate zones

Par 15 décembre 2020 janvier 26th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Article scientifique publié dans Biosystems Engineering

Auteurs : Günther Schauberger, Isabel Hennig-Pauka, Werner Zollitsch, Stefan J. Hörtenhuber, Johannes Baumgartner, Knut Niebuhr, Martin Piringer, Werner Knauder, Ivonne Anders, Konrad Andre, Martin Schönhart

Résumé en français (traduction) : Efficacité des mesures d’adaptation pour atténuer le stress thermique dans les bâtiments d’élevage confinés des zones à climat tempéré

Le réchauffement climatique a provoqué une augmentation de la fréquence et du degré de stress thermique au cours des dernières décennies. Dans les systèmes conventionnels d’élevage en bâtiments isolés, avec des systèmes de ventilation mécanique et une densité d’élevage élevée, les porcs et les volailles peuvent être plus affectés par le changement climatique que dans les systèmes d’élevage en libre parcours. Pour réduire le stress thermique dans les bâtiments d’élevage, des mesures d’adaptation sont utilisées. Cet article évalue un large éventail de mesures d’adaptation, notamment les systèmes de traitement de l’air à faible consommation d’énergie, qui refroidissent l’air d’entrée (par exemple, les coussins de refroidissement, l’échangeur de chaleur air-terre), l’utilisation de certains éléments de construction (par exemple, l’isolation), l’optimisation des caractéristiques du bâtiment (par exemple, son orientation spatiale), la modification du climat ambiant à la hauteur des animaux (par exemple, la brumisation, le refroidissement de l’eau potable, l’augmentation de la vitesse de l’air) et l’adaptation de la gestion du bétail (par exemple, la réduction de la densité d’élevage). L’efficacité de certaines de ces mesures a été quantifiée à l’aide de modèles de simulation, puis utilisée comme référence pour évaluer l’efficacité d’autres mesures. L’efficacité des différentes mesures d’adaptation varie considérablement : les dispositifs qui refroidissent l’air d’entrée ont montré les plus grandes performances, tandis que les mesures visant à réduire le dégagement de chaleur des animaux (par exemple, la diminution de la densité animale, l’augmentation du débit de ventilation) ont donné les moins bons résultats. Dans les systèmes d’élevage confinés, la réduction du stress thermique par la mise en œuvre de mesures d’adaptation permettra de réduire les pertes économiques. La sélection de mesures d’adaptation appropriées, outre l’amélioration du bien-être des animaux, peut également être considérée comme une contribution au renforcement de la résilience économique des agriculteurs.

Résumé en anglais (original) : Global warming has caused an increase in frequency and degree of heat stress over the last decades. In conventional livestock husbandry systems with insulated buildings, mechanical ventilation systems and high stocking density pigs and poultry can be more affected by climate change than in free range husbandry systems. To reduce heat stress in livestock buildings, adaptation measures are used. This article assesses a wide variety of adaptation measures including energy-saving air treatment systems, which cool the inlet air (e.g. cooling pads, earth-air-heat exchanger), the use of certain building elements (e.g., insulation), optimising building characteristics (e.g., spatial orientation), modification of the indoor climate at the animal level (e.g., fogging, cooling the drinking water, increasing air velocity), and adaptation of livestock management (e.g., reduction of stocking density). The efficacy of some of these measures was quantified using simulation models and then used as a benchmark for assessing the efficacy of other measures. The efficacy of the various adaptation measures varies widely: air treatment devices which are cooling the inlet air showed the highest performance, while measures aimed at reducing the heat release of the animals (e.g., lower animal density, higher ventilation rate) performed poorest. In confined livestock systems, the reduction of heat stress by implementing adaptation measures will reduce economical losses. The selection of appropriate adaptation measures, in addition to improving animal welfare, can also be seen as a contribution to strengthen the economic resilience of farmers.

Logo de Biosystems Engineering