Logement et Enrichissement

The effects of environmental enrichment on some welfare indicators in fattening cattle, housed at different stocking densities

Par 15 décembre 2020 janvier 26th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Article scientifique publié dans Veterinarski Arhiv

Auteurs : K. Matković, R. Šimić, M. Lolić, M. Ostović

Résumé en français (traduction) : Effets de l’enrichissement de l’environnement sur certains indicateurs de bien-être des bovins à l’engraissement, logés à différentes densités de population

Les effets de l’enrichissement de l’environnement sur le bien-être des bovins à l’engraissement ont été évalués à différentes densités d’élevage. L’étude a porté sur quatre groupes de génisses observées au cours de l’engraissement final de quatre mois. Les génisses ont été logées dans des environnements non enrichis et enrichis à des densités de peuplement faibles (n = 14 ; 4,5 m²/animal) et élevées (n = 19 ; 3,3 m²/animal).  Le milieu a été enrichi avec une brosse de toilettage et des blocs de sel.  Le bien-être des génisses a été évalué à l’aide d’indicateurs sélectionnés dans le cadre du protocole d’évaluation Welfare Quality® pour le bétail. Les résultats de l’étude ont montré que les génisses logées à une forte densité d’élevage utilisaient des matériaux d’enrichissement de l’environnement beaucoup plus fréquemment que les génisses logées à une faible densité d’élevage (P<0,05), alors qu’il n’y avait aucune différence dans leur choix de matériaux d’enrichissement. L’effet de l’enrichissement de l’environnement sur le bien-être des génisses s’est principalement manifesté par une réduction de l’expression de certaines formes de comportement agressif ; cette constatation devrait donc encourager l’utilisation de matériaux d’enrichissement tels que ceux présentés dans cette étude, qui sont disponibles dans le commerce, relativement peu coûteux et simples à utiliser.

Résumé en anglais (original) : The effects of environmental enrichment were assessed at different stocking densities on fattening cattle welfare. The study included four groups of heifers observed during four-month final commercial fattening. The heifers were housed in non-enriched and enriched environments at low (n = 14; 4.5 m2/animal) and high (n = 19; 3.3 m2/animal) stocking density.  Environmental enrichment consisted of a grooming brush and salt blocks. Heifer welfare was assessed using selected indicators from the Welfare Quality® assessment protocol for cattle. The study results showed that the heifers housed at high stocking density used environmental enrichment materials significantly more frequently as compared with heifers housed at low stocking density (P<0.05), whereas there was no difference in their use of particular enrichment materials. The effect of environmental enrichment on heifer welfare was mainly manifested in a reduction in the expression of some forms of aggressive behaviour; therefore, this finding should encourage the use of enrichment materials such as those presented in this study which are commercially available, relatively inexpensive and simple to use.

Extrait du site de la Veterinarki Arhiv