Prise en charge de la douleur

Effect of two methods and two anaesthetics for local anaesthesia of piglets during castration

Par 6 janvier 2021 janvier 19th, 2021 Pas de commentaire

Type de document :  Article scientifique publié dans Acta Veterinaria Scandinava

Auteurs : Lotte Skade, Charlotte Sonne Kristensen, Mai Britt Friis Nielsen, Line Hummelmose Diness

Résumé en français (traduction) : Effet de deux méthodes et de deux anesthésiques pour l’anesthésie locale des porcelets pendant la castration

Contexte : Depuis janvier 2019, la castration chirurgicale des porcelets mâles doit être effectuée sous anesthésie locale si les éleveurs envoient leurs porcs aux principaux abattoirs exportateurs conformément au “système de qualité danois”, une initiative volontaire prise par l’industrie porcine danoise. La procédure approuvée pour l’anesthésie locale au Danemark est l’injection de procaïne en trois étapes. Une comparaison de la lidocaïne et de la procaïne avec les mêmes concentrations et méthodes d’injection des anesthésiques locaux n’a pas été effectuée auparavant. Le but de cette recherche était d’étudier l’effet de deux méthodes d’injection et de deux anesthésiques locaux sur le comportement d’évitement des porcelets (vocalisation et mouvements de résistance) ainsi que le temps passé sur les procédures. L’étude a porté sur 203 porcelets mâles qui ont été assignés de manière aléatoire à l’un des cinq traitements : 1. 1. Témoin : Manipulation simulée sans injection d’anesthésie locale, 2. Pro3 : injection de procaïne par une méthode en trois étapes, 3. Pro2 : Injection de procaïne par une méthode en deux étapes, 4. Lid3 : Lidocaïne en trois étapes, 5. Lid2 : injection de lidocaïne en deux étapes. Pendant l’injection de la solution anesthésique locale et la castration, la vocalisation a été mesurée à l’aide d’un décibelmètre et les mouvements de résistance ont été enregistrés par vidéo.

Résultats : Pendant la castration, les porcelets traités par anesthésie locale ont montré une réduction significative de la vocalisation et des mouvements de résistance et le temps passé à la castration a également été réduit de manière significative par rapport au groupe témoin. Pendant l’injection d’anesthésique local, les porcelets ont présenté une augmentation significative de la vocalisation et des mouvements de résistance par rapport au groupe témoin. Les porcelets auxquels on a injecté de la lidocaïne ont eu un score de mouvements de résistance significativement réduit et une tendance à une vocalisation réduite par rapport aux porcelets auxquels on a injecté de la procaïne. Aucune différence de comportement d’évitement n’a été constatée entre les méthodes d’injection.

Conclusions : L’utilisation d’une anesthésie locale, quelle que soit la méthode et le produit, a été efficace pour réduire la vocalisation et les mouvements de résistance pendant l’opération ainsi que le temps passé à la castration.

Résumé en anglais (original) : Background: Since January 2019, surgical castration of male piglets must be performed using local anaesthesia, if farmers deliver pigs to the primary exporting slaughterhouses according to the “Danish quality scheme”; a voluntary initiative taken by the Danish pig industry. The approved procedure for local anaesthesia in Denmark is a three-step injection method with procaine. A comparison of lidocaine and procaine with the same concentration and injection methods of local anaesthetics has not previously been studied. The purpose of this study was to investigate the effect of two injection methods and two local anaesthetics on piglets’ avoidance behaviour (vocalisation and resistance movements) as well as the time spent on the procedures. The study included 203 male piglets that were randomly assigned to one of five treatments: 1. Control: Sham-handling without injection of local anaesthesia, 2. Pro3: Procaine injection using a three-step method, 3. Pro2: Procaine injection using a two-step method, 4. Lid3: Lidocaine injection using a three-step method, 5. Lid2: Lidocaine injection using a two-step method. During injection of local anaesthesia and castration, vocalisation was measured using a decibel meter and resistance movements were registrated by video recordings.

Results: During castration, piglets treated with local anaesthesia showed significantly reduced vocalisation and resistance movements and time spent on castration was also significantly reduced compared to the control group. During injection of the local anaesthesia, the piglets had significantly increased vocalisation and resistance movements compared to the control group. Piglets injected with lidocaine had a significantly reduced resistance movement score and a tendency to reduced vocalisation compared to piglets injected with procaine. No differences in avoidance behaviour were found between the injection methods.

Conclusions: The use of local anaesthesia, irrespective of the method and local anaesthetic, was effective in reducing vocalisation and resistance movements during surgery as well as the time spent on castration.

Logo des Acta Veterinaria Scandinavica
Extrait du site d’Acta Veterinaria Scandinavica