Génétique

Recent genetic advances on boar taint reduction as an alternative to castration: a review

Par 6 janvier 2021 février 9th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Revue scientifique publiée dans le Journal of Applied Genetics

Auteurs : Darlene Ana Souza Duarte, Martine Schroyen, Rodrigo Reis Mota, Sylvie Vanderick, Nicolas Gengler

Résumé en français (traduction) : Revue sur les avancées génétiques récentes visant à réduire l’odeur de verrat comme alternative à la castration

L’odeur de verrat est une odeur désagréable dans la viande de porc mâle, principalement causée par l’androsténone, le skatole et l’indole, qui sont déposés dans le tissu adipeux. La castration des porcelets est la pratique la plus courante pour prévenir l’odeur de verrat. Cependant, la castration sera probablement bannie dans quelques années en raison de préoccupations liées au bien-être des animaux. Des alternatives à la castration, telles que la sélection génétique, ont été évaluées. L’androsténone et le skatole ont une héritabilité modérée à élevée, ce qui rend possible la sélection contre ces composés. Cette revue présente les derniers résultats obtenus sur la sélection génétique contre l’odeur de verrat, la corrélation avec d’autres traits, les différences entre les races et les gènes candidats liés à l’odeur de verrat. Les QTL pour l’androsténone et le skatole ont été trouvés principalement sur les chromosomes 6, 7 et 14. Ces chromosomes contiendraient des gènes responsables de la synthèse et de la dégradation de l’androsténone et du skatole. Une très grande quantité de travaux a été effectuée pour trouver des marqueurs ou des gènes qui pourraient être utilisés pour sélectionner les animaux présentant une faible odeur de verrat. La sélection pourrait diminuer la performance de certains traits de reproduction. Cependant, une réponse favorable sur les traits de production a été observée en sélectionnant contre l’odeur de verrat. Les résultats de la sélection ont montré qu’il est possible de réduire l’odeur de verrat en quelques générations. En outre, des modifications du régime alimentaire et des conditions environnementales pourraient être associées à la sélection génétique pour réduire l’odeur de verrat. Néanmoins, les coûts de la mesure et de la sélection r devraient être récompensés par des incitations du marché ; sinon, il serait difficile de mettre en œuvre la sélection génétique.

Résumé en anglais (original) : Boar taint is an unpleasant odor in male pig meat, mainly caused by androstenone, skatole, and indole, which are deposited in the fat tissue. Piglet castration is the most common practice to prevent boar taint. However, castration is likely to be banished in a few years due to animal welfare concerns. Alternatives to castration, such as genetic selection, have been assessed. Androstenone and skatole have moderate to high heritability, which makes it feasible to select against these compounds. This review presents the latest results obtained on genetic selection against boar taint, on correlation with other traits, on differences in breeds, and on candidate genes related to boar taint. QTLs for androstenone and skatole have been reported mainly on chromosomes 6, 7, and 14. These chromosomes were reported to contain genes responsible for synthesis and degradation of androstenone and skatole. A myriad of work has been done to find markers or genes that can be used to select animals with lower boar taint. The selection against boar taint could decrease performance of some reproduction traits. However, a favorable response on production traits has been observed by selecting against boar taint. Selection results have shown that it is possible to reduce boar taint in few generations. In addition, modifications in diet and environment conditions could be associated with genetic selection to reduce boar taint. Nevertheless, costs to measure and select against boar taint should be rewarded with incentives from the market; otherwise, it would be difficult to implement genetic selection.

Extrait du site du Journal of Applied Genetics