Conduite d'élevage et relations homme-animalEthique-sociologie-philosophie

Conservation, animal behaviour, and human-animal relationship in zoos. Why is animal welfare so important?

Par 6 janvier 2021 novembre 24th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Revue scientifique publiée dans le Journal of Animal Behaviour and Biometeorology

Auteurs : Isabel Escobar-Ibarra, Daniel Mota-Rojas, Fernando Gual-Sill, Carlos R. Sánchez, Fidel Baschetto, María Alonso-Spilsbury

Résumé en français (traduction) : Conservation, comportement animal et relation homme-animal dans les zoos. Pourquoi le bien-être des animaux est-il si important ?

Bien que les zoos s’engagent en faveur de la conservation de la faune et de la flore sauvages et qu’ils aient un impact positif à long terme sur l’attitude des visiteurs à leur égard, la question de savoir si le maintien d’animaux sauvages sous la responsabilité de l’homme est justifié reste posée, à mesure que les préoccupations en matière de bien-être animal augmentent et que la compréhension de l’intelligence et des capacités des animaux s’élargit. Les zoos ont toujours fait l’objet de débats, avec des conflits entre ceux qui affirment qu’ils sauvent les espèces menacées et éduquent les visiteurs, et les défenseurs des droits des animaux qui pensent que les conditions de vie des animaux sauvages sont inadéquates et que les zoos ne devraient pas exister. Dans cette revue, nous ne discutons pas du côté moral de la question, mais du côté scientifique. Cet article vise à montrer l’étendue de la littérature disponible sur les forces et les faiblesses des zoos modernes en matière de bien-être des animaux sauvages. Nous fournissons des informations utiles pour justifier l’importance des zoos dans la société moderne et nous examinons les facteurs qui influencent le bien-être. Certains stimuli potentiellement stressants peuvent diminuer le bien-être des animaux de zoo, tandis que certains des avantages que les zoos offrent à la conservation et à la science incluent la possibilité d’étudier et d’apprendre sur différents aspects nécessaires pour améliorer les pratiques de gestion ; la possibilité de reproduire des animaux sauvages dans les zoos a été un facteur clé dans le rétablissement d’espèces qui ont amélioré leur statut de conservation. Le bien-être des animaux est un élément essentiel de la conservation de la vie sauvage. Il convient donc de s’efforcer de garantir la meilleure qualité de vie possible et des conditions optimales à tous les animaux des zoos dont nous avons la charge.

Résumé en anglais (original) : Although zoos are committed to wildlife conservation and have a long-term positive impact on visitors’ attitudes towards wildlife, the question of whether maintaining wild animals in human care is justified remains as animal welfare concerns grow and human understanding of animal intelligence and capacities broadens. Zoos have always been the subject of debate, with conflicts between those who argue they save endangered species and educate visitors, and animal rights activists who believe that conditions of wild animals are inadequate and that zoos should not exist. In this review, we do not discuss the moral side of the issue, but the scientific one. This manuscript aims to show the scope of literature available on the strengths and weaknesses of modern zoos regarding wild animal welfare. We provide information useful to argue why zoos are important in modern society and factors that influence welfare are examined. Some potentially stressful stimuli may diminish animal welfare in zoo animals, while some of the benefits zoos offer to conservation and science include the opportunity to study and learn about different aspects necessary to improve management practices; the possibility of breeding wild animals in zoos has been a key factor in the recovery of species that have improved their conservation status. Animal welfare is an essential part of wildlife conservation, so efforts should be directed to ensure the best possible quality of life and optimum conditions of all zoo animals in our care.

Extrait du site du Journal of Animal Behaviour and Biometeorology