Cognition-émotions

Revisiting Cattle Temperament in Beef Cow-Calf Systems: Insights from Farmers’ Perceptions about an Autochthonous Breed

Par 5 janvier 2021 février 23rd, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Article scientifique publié dans Animals

Auteurs : Laura X. Estévez-Moreno, Genaro C. Miranda-de la Lama, Morris Villarroel, Laura García, José Alfonso Abecia, Pilar Santolaria, Gustavo A. María

Résumé en français (traduction) : Réexamen du caractère des bovins dans les systèmes vaches-veaux : Perceptions des éleveurs sur une race autochtone

La compréhension du caractère est une partie importante de la production bovine, car un caractère indésirable peut causer de sérieux problèmes d’agressivité, de soins maternels et de sécurité humaine. Cependant, on sait peu de choses sur la façon dont les éleveurs définissent ou évaluent le caractère, en particulier pour les races de bovins autochtones. L’objectif de cette étude était d’explorer les perceptions des agriculteurs sur le caractère de la race bovine des Pyrénées, en accordant une attention particulière aux systèmes vaches-veaux de boucherie en Espagne. La méthodologie utilisée pour obtenir les informations a été des discussions en focus groups (FGD). Les éleveurs ont défini le caractère comme une réponse comportementale à des situations difficiles imposées par la manipulation humaine. Les termes spécifiques utilisés étaient liés aux réactions actives ou passives à la peur (par exemple, « fort », « agressif », « nerveux », « craintif »). La vitesse de réaction aux stimuli est également importante. Le caractère des femelles est considéré comme plus docile avec l’âge, tandis que le caractère des taureaux est plus variable. L’agressivité maternelle a été soulignée comme un problème potentiel de sécurité humaine, mais aussi comme souhaitable chez un animal de race extensive qui peut avoir besoin de défendre ses veaux contre les prédateurs. Les caractéristiques anatomiques ont été considérées comme des prédicteurs peu fiables du caractère, tandis que les indicateurs comportementaux ont été plus largement utilisés, tels que la « vigilance », qui est un trait général de la race, et le « regard », qui, lorsqu’il est associé à une expression d’alerte, suggère une menace potentielle. L’acuité sensorielle, telle que la vue et l’odorat, était considérée comme liée au caractère dans certains focus groups, mais il n’y avait pas de consensus général sur le fait que les différentes réponses comportementales étaient dues à des différences d’acuité sensorielle. Les résultats de l’étude pourraient être utiles lors de programmes de formation ou dans le développement de nouveaux schémas de sélection génétique et de protocoles d’évaluation impliquant le caractère des bovins.

Résumé en anglais (original) : Understanding temperament is an important part of cattle production since undesirable temperament may cause serious problems associated with aggression, maternal care, and human safety. However, little is known about how farmers define or assess temperament, especially in autochthonous cattle breeds. The aim of this study was to explore perceptions of farmers about the temperament of the Pyrenean cattle breed with special attention to beef cow-calf systems in Spain. The methodology used to obtain the information was focus group discussions (FGD). Farmers defined temperament as a behavioural response to challenging situations imposed by human handling. Specific terms used were related to active or passive reactions to fear (e.g., “strong”, “aggressive”, “nervous”, “fearful”). The speed of response to stimuli was also important. Female temperament was thought to become more docile with age while bull temperament was more variable. Maternal aggressiveness was highlighted as a potential human safety problem, but also desirable in an extensively bred animal who may need to defend calves against predators. Anatomical characteristics were seen as unreliable predictors of temperament, while behavioural indicators were more widely used, such as “alertness”, which was a general trait of the breed, and “gaze”, which, when associated with an alert expression, suggests a potential threat. Sensory acuity, such as sight and smell, were thought to be related with temperament in some FGDs but there was no overall agreement as to whether different behavioural responses were due to differences in sensory acuity. The results from the study could be useful during training programs or in the development of new genetic selection schemes and evaluation protocols involving cattle temperament.

Logo de la revue Animals
Extrait du site d’Animals