Conduite d'élevage et relations homme-animalEthique-sociologie-philosophie

Effect of pens with an elevated platform on space utilization, skin lesions and growth performance in nursery pigs

Par 15 janvier 2021 mai 26th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Article scientifique publié dans Animal

Auteurs : J.Laves, S.Herbrandt, C.van Meegen, N.Kemper, M.Fels

Résumé en français (traduction) : Effet d’une plate-forme surélevée dans les enclos sur l’utilisation de l’espace, les lésions cutanées et les performances de croissance des porcs d’élevage

L’enrichissement de l’environnement, un espace adéquat et la possibilité de séparer l’espace de vie en zones fonctionnelles appropriées sont des éléments clés du bien-être des porcs. Dans cette étude, un enclos à deux niveaux pour porcs d’élevage a été étudié dans le but d’analyser l’utilisation de l’espace et son impact sur le comportement, la santé et les performances des porcs. Ainsi, par lot, trois groupes expérimentaux de porcs âgés de 4 semaines, après le sevrage, ont été formés dans des enclos avec des plateformes surélevées (enclos à deux niveaux) et un groupe témoin dans un enclos standard. Ensuite, les groupes ont été étudiés pendant une période de 6 semaines. Pour un total de huit lots (n = 882 porcs), l’apparition de lésions cutanées a été déterminée par individu à l’aide d’un score de lésions, et pour sept lots (n = 761 porcs), le gain de poids quotidien individuel a été déterminé. Dans cinq lots (n = 450 porcs), l’utilisation individuelle de l’espace et le comportement des porcs ont été étudiés par observation directe (4 heures par jour pendant 2 jours au cours des semaines 1, 3 et 6 de la période d’hébergement, respectivement). Les résultats ont révélé que 98,9 % des porcs (n = 445) ont été observés au moins une fois sur la plateforme surélevée. La probabilité qu’un porc individuel utilise la plateforme était significativement supérieure à 0,95 (P < 0,0001, intervalle de confiance = 0,977, 1). L’utilisation de la plateforme n’était pas affectée par le sexe (odds ratio (OR) = 1,013, P = 0,937). Cependant, la probabilité d’observer un individu sur la plateforme surélevée augmentait avec le poids corporel pendant la période expérimentale (OR = 1,043, P < 0,0001). La présence d’une plateforme a diminué la probabilité de voir un porc se battre (P = 0,014) et a augmenté la probabilité d’observer un comportement locomoteur par opposition à un comportement de repos (P < 0,0001). Dans les enclos à deux niveaux, les porcs ont subi moins de blessures cutanées que dans les enclos standard (jour 41 : OR = 0,731, P < 0,0001). Pendant les 41 jours d’expérience, les porcs dans les enclos à deux niveaux ont eu des gains de poids quotidiens plus élevés que les animaux dans les enclos standard (416 contre 393 g/jour, P = 0,006). Nous concluons que l’espace utilisable pour les porcs peut être efficacement étendu en introduisant des plateformes surélevées dans l’enclos. De plus, les porcs peuvent bénéficier des systèmes à deux niveaux en créant des espaces pour l’activité ainsi que pour se mettre en retrait des autres congénères, réduisant ainsi les comportements agressifs et le stress social. L’installation d’enclos à deux niveaux est donc encouragée, s’ils sont destinés à fournir plus d’espace que ce que prévoit la loi.

Résumé en anglais (original) : Environmental enrichment, adequate space and the ability to separate a living area into suitable functional areas are key elements for pig welfare. In this study, a two-level pen for nursery pigs was explored with the aim of analysing the use of space and the impact on pig behaviour, health and performance. Therefore, per batch, three experimental groups in pens with elevated platforms (two-level pens) and one control group in a standard pen were formed after weaning at the age of 4 weeks. Thereafter, groups were studied for a period of 6 weeks. In a total of eight batches (n = 882 pigs), the occurrence of skin lesions was determined per individual using a lesion score, and in seven batches (n = 761 pigs) individual daily weight gain was analysed. In five batches (n = 450 pigs), the individual use of space and the behaviour of pigs were investigated by direct observation (4 h per day on 2 days in weeks 1, 3 and 6 of the housing period, respectively). Results revealed that 98.9% of pigs (n = 445) were observed on the elevated platform at least once. The probability that an individual pig used the platform was significantly higher than 0.95 (P < 0.0001, confidence interval = 0.977, 1). The use of the platform was not affected by sex (odds ratio (OR) = 1.013, P = 0.937). However, the probability of observing an individual on the elevated platform increased with increasing BW during the experimental period (OR = 1.043, P < 0.0001). The presence of a platform decreased the probability of seeing a pig fighting (P = 0.014) and increased the probability of observing locomotor behaviour as opposed to lying (P < 0.0001). In two-level pens, pigs sustained fewer skin injuries than in standard pens (day 41: OR = 0.731, P < 0.0001). Over 41 days of experiment, pigs in two-level pens had higher daily weight gains than animals in standard pens (416 versus 393 g/day, P = 0.006). We conclude that usable space for nursery pigs can be effectively extended by introducing elevated platforms into the pigs’ pen. Furthermore, pigs may benefit from two-level systems by establishing spaces for activity as well as for retreat from other pen mates, thereby reducing aggressive behaviour and social stress. The installation of two-level pens is therefore encouraged, if they are intended to provide more space than legally stipulated.

Logo du journal Animal