Logement et Enrichissement

Cage production and laying hen welfare

Par 5 février 2021 février 23rd, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Revue scientifique publiée dans Animal Production Science

Auteur : Paul H. Hemsworth

Résumé en français (traduction) : Production en cage et bien-être des poules pondeuses

Bien que de nombreux facteurs affectent le bien-être des poules en cage et hors cage, les questions de bien-être dans les systèmes en cage impliquent souvent des restrictions comportementales, alors que de nombreuses questions de bien-être dans les systèmes hors cage concernent la santé et l’hygiène. Cette revue examine et compare le bien-être des poules pondeuses en cages, qu’elles soient conventionnelles ou enrichies, avec celui des poules dans les systèmes sans cages, afin de mettre en évidence les implications, tant positives que négatives, de l’hébergement en cage en matière de bien-être. Les comparaisons des systèmes d’hébergement, en particulier dans les élevages industriels, sont complexes en raison des différences potentiellement déroutantes en matière d’environnement physique, climatique et social, de génétique, de nutrition et de gestion. En outre, certains des facteurs de confusion sont inhérents à certains systèmes d’hébergement spécifiques. Néanmoins, les recherches menées dans les élevages commerciaux et expérimentaux ont indiqué que les poules vivant dans des cages conventionnelles et enrichies ont des niveaux de stress, évalués sur la base des concentrations de glucocorticoïdes, plus faibles (ou similaires), mais pas plus élevés que les poules vivant dans des systèmes sans cage. En outre, les poules en cage ont généralement un taux de mortalité plus faible que les poules élevées dans des systèmes sans cage. Cependant, le répertoire comportemental des poules pondeuses élevées en cages conventionnelles est nettement plus compromis que celui des poules élevées dans des systèmes sans cages. Contrairement aux cages conventionnelles, les cages enrichies peuvent offrir des possibilités d’expériences émotionnelles positives en permettant aux poules de se percher, de prendre des bains de poussière, de chercher de la nourriture et de faire leur nid dans un nichoir. Certains ont suggéré que le problème de la production animale moderne n’est pas que les animaux sont incapables d’exprimer certaines possibilités de comportement, mais qu’ils sont incapables de combler leur temps libre par des comportements limités lorsqu’ils n’ont pas besoin de trouver de la nourriture, de l’eau ou un abri. Un enrichissement de l’environnement dans lequel sont présentés des objets ou des situations qui ont un effet positif, et dont les résultats sont prévisibles et gratifiants pour les poules en leur procurant également une expérience émotionnelle positive régulière, est susceptible d’améliorer le bien-être des poules. Les recherches sur les systèmes en cage soulignent l’importance de la conception du système de logement plutôt que du système de logement en soi.

Résumé en anglais (original) : Although many factors affect the welfare of hens housed in cage and non-cage systems, welfare issues in cage systems often involve behavioural restrictions, whereas many welfare issues in non-cage systems involve health and hygiene. This review considers and compares the welfare of laying hens in cages, both conventional and furnished cages, with that of hens in non-cage systems, so as to highlight the welfare implications, both positive and negative, of cage housing. Comparisons of housing systems, particularly in commercial settings, are complex because of potentially confounding differences in physical, climatic and social environments, genetics, nutrition and management. Furthermore, some of the confounding factors are inherent to some specific housing systems. Nevertheless, research in commercial and experimental settings has indicated that hens in conventional and furnished cages have lower (or similar), but not higher, levels of stress on the basis of glucocorticoid concentrations than do hens in non-cage systems. Furthermore, caged hens, generally, have lower mortality rates than do hens in non-cage systems. However, the behavioural repertoire of laying hens housed in conventional cages is clearly more compromised than that of hens in non-cage systems. In contrast to conventional cages, furnished cages may provide opportunities for positive emotional experiences arising from perching, dust-bathing, foraging and nesting in a nest box. Some have suggested that the problems with modern animal production is not that the animals are unable to perform certain behavioural opportunities, but that they are unable to fill the extra time available with limited behaviours when they have no need to find food, water or shelter. Environmental enrichment in which objects or situations are presented that act successfully, and with a foreseeable rewarding outcome for hens by also providing regular positive emotional experience, is likely to enhance hen welfare. Research on cage systems highlights the importance of the design of the housing system rather than just the housing system per se.

Animal Production Science_logo
Extrait du site d’Animal Production Science