Evaluation du BEA et Etiquetage

Validation d’indicateurs de bien-être des agneaux issus de troupeaux allaitants et laitiers et des brebis laitières dans des systèmes de production français

Par 23 février 2021 mars 10th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Article des 25èmes Rencontres Recherche Ruminants

Auteurs : A. Aupiais, D.  Gautier, M.-M. Mialon, A. Cheype, S. Masselin-Silvin, N. Devriendt, L. Ferran, S. Delaunay, X. Boivin

Résumé : Le respect du bien-être des animaux d’élevage est une préoccupation importante pour un grand nombre de citoyens et de professionnels des filières. Suite à une synthèse bibliographique et une consultation auprès des acteurs de terrain, des indicateurs d’évaluation du bien-être des ovins (brebis et agneaux) ont été retenus pour être validés (test de faisabilité et de reproductibilité intra et inter observateurs) dans 11 fermes ovines au total (trois élevages de brebis laitières, projet MOUBIENELait ; quatre d’engraissement d’agneaux issus du troupeau laitier et quatre d’engraissement d’agneaux issus du troupeau allaitant, projet MOUBIENE). Les indicateurs ont été regroupés selon les quatre principes de Welfare Quality  : bonne alimentation, logement adapté, bonne santé et comportements appropriés pour l’espèce. Des mesures sont effectuées à l’échelle individuelle (état corporel, propreté de l’arrière train et de la toison, boiterie, ecthyma…) ou à l’échelle du lot (Qualitative Behaviour Assessment, test de réaction à un humain, test de soudaineté…) par deux observateurs, deux jours consécutifs. Pour certains indicateurs (blessures, toux, écoulements oculaires…), les prévalences très faibles n’ont pas permis de réaliser des tests statistiques. Les reproductibilités inter et intra-observateurs pour les mesures individuelles, majoritairement sanitaires (données qualitatives), ont été évaluées en utilisant des coefficients de Kappa (K). La reproductibilité inter observateurs pour les indicateurs comportementaux (données quantitatives), a été évaluée en utilisant des coefficients de corrélation intra-classe (CIC). Les reproductibilités inter et intra observateur sont généralement bonnes (Kappa>0,60) pour la plupart des mesures individuelles, hormis celles qui peuvent être influencées par la météo comme l’humidité de la toison. La reproductibilité inter observateurs est généralement bonne également pour les mesures réalisées sur le lot. Ces deux projets ont donc permis d’apporter des éléments de validation pour une première liste d’indicateurs permettant d’évaluer le bien-être des agneaux et des brebis dans les systèmes d’élevages français. Certains indicateurs de cette liste seront retenus pour figurer dans un outil d’évaluation du bien-être des petits ruminants qui va être co construit par tous les acteurs au cours d’un projet (CMOUBIENE) déposé conjointement avec les filières ovine et caprine et qui sera financé par FranceAgriMer.

Extrait du site des 3R