Evaluation du BEA et Etiquetage

Reproductibilité, répétabilité et stabilité des indicateurs du bien-être des chevrettes autour de la mise à la reproduction

Par 23 février 2021 mars 10th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Article des 25èmes Rencontres Recherche Ruminants

Auteurs : M. Berthelot, M.M.Mialon, A. Aupiais, A. Boissy, C. Aubert, C. Baudry, V. Michel

Résumé : L’élaboration d’indicateurs de bien-être adaptés aux différents stades de développement des animaux est indispensable pour garantir leur bien-être tout au long de leur vie. Ce travail se focalise sur l’étude de la reproductibilité inter-observateurs, la répétabilité intra-observateur ainsi que la stabilité des indicateurs de bien-être autour de la mise à la reproduction des chevrettes, entre sept et douze mois.

Des mesures individuelles (état corporel, état des onglons, boiteries, réaction à un humain en approche…) ont été relevées sur 451 chevrettes dans dix élevages. Des mesures à l’échelle du lot au sein de ces dix élevages ont également été effectuées : l’attente à l’abreuvoir et sur l’aire d’alimentation, la synchronisation du comportement entre les animaux, les réactions à un humain immobile, à un nouvel objet et à un événement soudain, la présence de stéréotypies, l’existence d’animaux prostrés et en stress thermique, et l’état émotionnel des animaux (QBA). Toutes les mesures ont été enregistrées simultanément par deux observateurs sur deux jours consécutifs. La reproductibilité inter-observateurs, la répétabilité intra-observateur et la stabilité des mesures ont été évaluées en utilisant des coefficients de Kappa (K) pour les variables qualitatives et des coefficients de corrélation intra-classe (CIC) pour les données quantitatives. Concernant les mesures individuelles la reproductibilité et la répétabilité sont bonnes pour la majorité des mesures (K>0,61), excepté pour la propreté de la région anale, l’état du poil, l’état corporel et les écoulements. Concernant les mesures réalisées sur le lot, la reproductibilité est bonne à excellente (CIC>0,75), excepté pour le QBA où elle est moyenne. La stabilité des mesures d’un jour sur l’autre est bonne pour l’attente des animaux lors de l’alimentation, la réaction vis à vis d’un humain en approche que ce soit dans le lot ou au cornadis et vis-à-vis d’un nouvel objet. La stabilité de la réaction vis-à-vis d’un humain immobile et d’un événement soudain semble être influencée par la familiarisation des chevrettes vis-à-vis de ces tests. Ces résultats permettront de sélectionner les mesures reproductibles, répétables et stables qui pourront être intégrées par la suite dans un outil d’évaluation global du bien-être des chevrettes.

Extrait du site des 3R